All Posts By

jujuh91

Sport

Compte rendu : Triathlon M Sillon X-Race

21 mai 2019
natation

Il y a quelques jours, je participais à mon troisième triathlon ! Mais un triathlon pas comme les autres ; pas de vélo de route mais du VTT et pas de course à pied mais du trail ! A la base, je voulais participer au triathlon S, mais, Lauriane, une amie a réussie à me motiver à faire le M…chose que j’ai regretté quelques jours avant ! Je vous explique tout ! 

Bon…alors déjà autant vous dire que c’était quand même 1 mois après mon marathon de Paris ! J’avais fait une pause de 3 semaines en course à pied. Avec le boulot, impossible d’aller nager, ni même d’aller m’entrainer en VTT (mon gros point faible). A quelques jours du triathlon, j’ai peur, je n’ai pas envie d’y aller, je n’ai aucune motivation, le moral n’est pas là. Après avoir échangé avec mes copains, je me motive quand même. Je serai contente d’avoir participé ! Et heureusement que lauriane, Benj’ et Pierre étaient là !

LE JOUR J :

J’essaye de me lever le plus tard possible, sachant que j’ai quand même tout mon sac à préparer. Heureusement, Benj’, un copain avait fait une liste, ce qui m’a vraiment aidé, car oui participer à un triathlon, c’est un tas de préparatifs et il ne faut vraiment rien oublier !

Arrivée sur place, j’enfile un petit sandwich. Je n’ai vraiment pas faim, mais il faut bien que je prenne quelques forces ! On récupère tous nos dossards et le stress commence à monter ! Plein de questions arrivent : « Est-ce que je sais toujours nager (sachant que je n’avais pas nagé depuis l’Afrique du Sud en Novembre), « Si, je crève en VTT, qu’est-ce que je fais ».

1/2h avant, on peut enfin rentrer dans le parc du vélo. Je prépare mes affaires et surtout mon fameux panneau « CASQUE » ! Oui, car lors de mon premier triathlon, je suis partie courir avec mon casque et j’ai pris un carton jaune. J’enfile la combi et je fais style de m’échauffer comme les pros….!!!

PARC À VÉLO

Ca y est le briefing. J’essaye d’être un maximum attentive pour récupérer toutes le informations nécessaires. Puis, arrive l’heure de se mettre à l’eau ! Les filles prendront le départ en premières. Nous sommes 8 ! L’eau n’est vraiment pas très chaude : 16 degrés… glagla mais pas le temps de réfléchir. Je vérifie que je sais toujours nager le crawl et que mes lunettes soient bien positionnées. C’est bon je suis prête !

Natation : 1km  

Un départ impeccable, rien à voir avec le fameux départ de la Baule; On est tranquille ! Je prends mon rtyhme tout doucement. Je rattrape quelques filles; A la deuxième bouée, au moment de toruner, les garcàns nous rattrapent, mais tout en délicatesse. 3ème bouée, ça y est reste une ligne droite, je commence à accélérer. En tout les cas, je boucle la natation sans trop ciller, je sors de l’eau, pas trop épuisée et je peux enchainer en courant vers le parc à vélo sans trop me sentir lourde ou perdue.

Top départ

départ triathlon

natation

1km – 25 min  

Transition 

Je retire ma combi, je mets mon casque et enfile mes chaussettes et mes chaussures. Et je pars en courant avec mon vélo.

01;48

VTT : 24km

2 boucles de 12km m’attendent. Je commence doucement puis arrive le premier single… ça passe mais sachant que je suis sortie dans la moitié en natation, je dois laisser pas mal de personnes. Puis, je continue sur mon rythme, mais je ne suis vraiment pas à l’aise. Je prends sur moi mais je suis ultra crispée. Je me dépasse et je fais fais un maximum de montées et de descentes en restant sur mon vélo… Puis c’est la chute, dans une descente. Quelqu’un était derrière moi et vient m’aider à me relever et remettre la chaîne. Ca va, j’ai eu beaucoup de chance ! Voilà que c’est la deuxième boucle. Je croise Richard et Magali, ça me fait du bien. Je connais le parcours et j’enchaine un peu mieux mais c’est long. Je ne prends aucun plaisir. Je pense à plein de choses et j’ai juste hâte d’en finir.

VTT

24km -2h13

Transition

Hyper rapide forcement, car je ne change pas de chaussures. Je pose le vélo, je prends une pompote pour le chemin et je repars.

27 secondes

Trail : 8km

Bon, y’a plus qu’à ! Je retrouve quelques sensations en course à pied mais je ne vais pas trop vite, car je ne connais pas du tout le parcours et je veux pas m’enflammer. Arrive la première côté que j’arrive à monter en courant, la deuxième impossible et la 3ème, ça passe tout seul. Je croise Richard et Magali. Richard court 1km avec moi, ce qui me permet de me remettre dans le rythme. Deuxième boucle, Benj’ gueule comme un malade quand je passe ! Mais c’est cool, ça me redonne le sourire.

cours

Allez, je n’ai plus qu’à tout donner mais je suis SEULE AU MONDE sur le parcours ! Donc difficile de s’imposer un certain rythme. Mais je donne quand même tout jusqu’à la ligne d’arrivée que je suis ravie de franchir !

8km – 55 min

Je termine alors ce triathlon M en 3h36, avec quand même le sourire et fière d’avoir terminé !

Bon finalement, ma grande surprise de ce triathlon est la natation. Je ne pensais pas terminer aussi bien. (3ème féminine). Je ne regrette pas d’y avoir participé mais c’est sûr, le format M demande quand même beaucoup d’entrainement !

Et puis cette expérience m’a donné envie de participer très prochainement à un aquathlon !

Sport

Marathon de Paris : mon premier Marathon !

3 mai 2019
IMG_2807

Il y a presque 3 semaines, Dimanche 14 Avril, j’ai couru mon premier marathon et c’était juste trop bien ! Pour le chrono vous pouvez scroller directement jusqu’à la fin. Non tant pis, je vous spoile parce que je suis trop contente : 3h44″22.

Chapitre 1 : de supporter à coureur.

Comment m’est venu l’idée de courir un marathon ? Il y a quelques années, vous m’aurez entendu dire « Ah non merci des sorties longues de plus d’1h30, ce n’est pas mon truc… »

A force de voir tout le monde s’enjailler sur 42, 195km, j’ai fini par me dire que tenir une pancarte sur le bord de la route c’était trop facile, qu’il fallait voir plus loin.

Avril 2018, j’ai regardé le Marathon de Paris à la TV puis les témoignages, ça m’a convaincu… Juillet 2018, j’étais inscrite au Marathon de Paris avec mes copains de We run in nantes. Voilà comment j’ai accepté de relever le défi, sans être trop sûre d’en être capable.

Chapitre 2 : la prépa

Ca me faisait presque plus peur que la course en elle-même : quelques mois de préparation stricte, à faire des fractionnés, à manger équilibré et à boire du Perrier en soirée. Je me demandais comment j’allais allier boulot et entrainement. Est-ce que je n’allais pas être trop fatigué ? J’ai évité de me poser trop de questions et je me suis lancée dans une prépa de 12 semaines réalisée par mon coach Freddy.

Puis finalement l’entrainement s’est vraiment bien passé. Petit à petit et sans me rendre compte, j’ai atteint les séances les plus longues que ce soit en footing (25km) ou en fractionné (20km) et tout ça avec mes camarades de We run in nantes.

Pendant tous ces entrainements, j’ai testé tous mes ravito solides comme liquides pour ne pas avoir de surprise le jour J !

Chapitre 3 : le mental

Pendant ma prépa marathon, et encore aujourd’hui, je traverse une période difficile. C’était à moi d’oublier mes soucis pendant l’entrainement et surtout de ME reforger un mental, car j’ai beaucoup perdu en estime de moi.

Chapitre 4 : dernière ligne droite

J’ai arrêté l’alcool un mois 1/2 avant. Vive le Perrier ! Puis 3 semaines avant, j’ai fait attention à mon alimentation. Bonjour les féculents et les légumes, adieu les trucs gras ! Ayant des problèmes d’intestin, je suis allée voir une naturopathe pour préparer mon corps à ce gros effort

1 semaine avant, c’est la catastrophe, contracture au mollet, je pense que mon corps me dit stop. Je déciDe alors de lever le pied et de ne même pas aller courir la veille.

Avec 6 camarades de We run in nantes, on arrive le Vendredi soir. Le Samedi on récupère notre dossard en évitant de trop piétiner au salon puis l’après-midi c’est repos et « Petit Bac » ! Le soir, dodo à 22H30 !

Chapitre 5 : Le marathon de Paris jour J

beaucoup trop tôt :

Le réveil sonne à 5h30, surprenant mais vrai, j’ai vraiment bien dormi ! Mais, je suis vraiment stressée, j’ai limite l’impression de passer un entretien ! Je me prépare, je me badigeonne de toutes sortes de crèmes ; Nok, Huile d’Arnica, Beaume du Tigre… ! Et puis, comme avant chaque course, je prends le temps de m’allonger pour me reposer 5 minutes et me concentrer sur ce que j’ai à faire.

8h :

On arrive, un dernier pipi « Rue Balzac » et on se met dans sas le 3h30 ! Je trépigne un peu en attendant le départ, j’ai vraiment hâte ! Il fait -2 degrés, mais j’ai mes manchonts, un vieux tee-shirt et un sac poubelle donc ça va ! Une petite gomme Stimium et il n’y plus qu’à !

8h45 :

Ca y est notre départ est lancé. Je suis avec Sid et Dan. Je suis tellement heureuse de m’élancer sur la plus belle Avenue, qui nous appartient, presque !

km 1 à 8 :

Je me force à ne pas aller trop vite ; j’essaye de maintenir une vitesse entre 5’10 et 5’20.  J’ai les jambes, et c’est mon jour. Il fait beau, Paris à nous. Je commence à profiter un peu de la course, même si je suis très concentrée.

Ces premiers kilomètres ont quelque chose d’un peu magique, peut-être à cause de soleil, de paris au petit matin, ou de l’importance de l’événement. (ça fait quand même trois mois qu’on en parle !).

Pendant ces premiers kilomètres, je bois ma boisson énergétique et je prends ma première pompote.

20x30-PMAC2121

km 8 à 20 et quelques :

Je continue sur mon rythme. 13ème kilomètre, je croise une amie d’enfance de maternelle, incroyable ! Quelques mètres plus loin, mon cousin, je lui lance mes manchons.

On rentre alors dans le Bois de Vincennes, je me laisse porter. Au 15ème kilomètre, j’ai 2 minutes d’avance sur mon chrono. Bon ma montre n’est plus du tout au bon kilométrage, j’ai dû bien prendre les extérieurs !

17ème kilomètre, j’essaye de manger une figue séchée, impossible, je n’y arrive pas.

20ème kilomètre, Lolo, Vicki, et Alice, reconnaissables avec leurs perruques roses sont là, avec ma gourde que je récupère, car la mienne est vide. Alice me tend une nouvelle figue, mais non merci, je lui offre la mienne ! En tout cas, c’était trop cool de les voir.

20x30-PMAG5674

km 21-30 :

J’ai toujours un peu d’avance sur le chrono mais comme je me sens bien, je continue sur cette allure. Sid et Dan sont toujours là, on papote de temps en temps mais j’ai besoin de rester concentrée. Ca y est, le premier semi est avalé, bingo !

On arrive sur les quais de Seine. Je sais que ma mère m’attend vers le 27ème, ce qui me motive vraiment. Je passe les tunnels sans encombre, je relâche dans les descentes et je ne tire pas dans les montées. Ça y est la voilà, je lui dis que tout va bien !

Voilà que notre Dan nous lâche, il préfère ralentir. Sid est toujours avec moi.

20x30-PMBD5886

Et maintenant,  j’appréhende un peu le passage au 30ème, car je ne sais pas ce qu’il peut m’arriver après…On m’a tellement parlé de ce fameux mur ! Mais rien ne se passe tout va bien ! Cette fois-ci, ma grand-mère, ma grande tante, Vicki ma petite soeur, Alice, Lolo et mon cousin sont là ! Ils sont géniaux !

20x30-PMAS7746

km 30-42,195 :

Je continue sur mon rythme mais je n’arrive plus à manger ni même à prendre ma boisson sucrée, je bois alors seulement de l’eau.

Bim, voilà la fameuse côte de 500 mètres, elle fait mal, je ralentie. En haut, mon grand-père et mon père. Heureusement qu’ils sont là, ça me redonne de la pêche et je reprends mon rythme. Km 36, 37, 38…, je tiens bon, mais je commence à avoir mal aux jambes. A gauche, un homme se fait masser (cardiaquement), ça me fout un coup au moral mais j’essaye de me reconcentrer de nouveau.

20x30-PMAU8718

Voilà que Alice, Lolo et ma petite soeur Vicki sont là, génial, j’avais besoin de ça ! 40ème kilomètre, elles sont là de nouveau. Je leur dis que ça commence à être dur, je râle « Il est où le 41ème kilomètre ? ». Ma petite soeur me dit qu’il n’est pas loin, elle court à côté de moi (elle qui ne court jamais !). Les filles me suivent pendant 500 mètres et c’est vraiment cool.

Je continue de courir, je demande à un Monsieur quand nous arrivons (oui ma montre est complètement décalée !). Il me répond dans 500 mètres et en faite pas du tout, il restait 1km !

Ca y est, c’est le dernier rond-point, je vois l’arrivée. Panneau 500 mètres, houpi, ça me rappelle mes premiers fractionnés de la prépa marathon. Il y a une ambiance d’enfer, et ça me donne un brin d’énergie, incroyable mais vrai, je sprint ! BIM la montre me dit 3h44 et 20s, je n’y crois pas, je verse quelques larmes !

Un grand bonheur d’être marathonienne mais également d’avoir franchi la ligne d’arrivée avec Sid. Sans lui, je ne sais pas si j’aurais fait ce temps.

20x30-PMCI4089

20x30-YYYY6227

Après

Je suis marathonienne ! Sur le coup je ne réalise pas trop. Je me laisse porter. Tshirt, médaille, ravito. Petit à petit je me rend compte : ma course s’est super bien passée, mon chrono est en dessous de l’objectif initial, et surtout je suis marathonienne !

Je ne vous cache pas que le soir et les 3 jours qui ont suivi ont été rude. Impossible de mettre un pied devant l’autre, il me fallait une assistance à chaque mouvement.Des douleurs bien plus pires que ce que j’ai pu avoir pendant le marathon ! Je vous promets, impossible de descendre les escaliers sans aide, les jambes lâchaient ! Mais la fierté compense largement ! La suite a été comme tout le monde : j’ai mangé des frites, j’ai emporté ma médaille au bureau, j’ai marché comme un robot, j’ai failli pleurer dans les escaliers du métro..

Mais on s’en fout, je suis marathonienne !

IMG_2803

IMG_2818

MERCI

Merci à mon coach Freddy pour cette prépa et son coaching !

Merci à mes camarades de We run in nantes qui m’ont accompagné tout du long dans cette préparation et qui ont cru en moi. Merci à Sid et Dan d’avoir partagé cette course avec moi.

Merci à mes proches de m’avoir supporté pendant cette préparation.

Merci à mes parents, mes grands-parents, ma petite soeur Victoria, ma grande tante, mon cousin, Lauriane, et Alice pour vos encouragements

A quand le prochain ?! 🙂

IMG_2821

 

Sport

Mon état d’esprit à 1 semaine jour pour jour du marathon de Paris

7 avril 2019
IMG_2900

Comme vous le savez, ou peut-être pas encore, pour la première fois, je m’apprête à courir le marathon de Paris. 

1 SEMAINE JOUR POUR JOUR DU MARATHON DE PARIS

A 1 semaine jour pour jour de l’objectif final, je me sens excitée mais en même temps anxieuse. Je me sentais de passer ce cap mais néanmoins, c’est une épreuve qui me fait très peur. Est-ce que je vais vraiment y arriver  ? Mais, le rêve de devenir « marathonienne », l’émotion et la fierté qui se dégagent de cette expérience me font oublier mes craintes.

Ces craintes et la volonté de vraiment relever ce défi m’ont font suivre une préparation assez spécifique.  Merci à mon coach Freddy ! Je m’en rends compte au fil des semaines, depuis que j’ai commencé, qu’il vaut mieux bien préparer cette épreuve. D’ailleurs, ça me rassure au fur et à mesure de mon plan : km après km, je me dis que  » peut-être bien que je vais y arriver…! » 

Mon objectif 

Lorsque l’on se prépare un plan d’entraînement, il faut avant tout s’interroger sur l’objectif que l’on souhaite atteindre. Dans mon cas et pour mon premier marathon, je ne souhaite que le terminer (ce qui est déjà pas mal lol). Mais bien sûr, j’ai un autre petit objectif derrière !

L’entrainement

J’ai alterné des footing, des séances de fractionné à ralllooooonge et des sorties longues. J’ai eu la chance d’être accompagné par les garçons de mon association qui ont toujours été là pour moi. Je craignais les sorties longues mais finalement, en changeant de parcours très régulièrement c’est passé tout seul ! Côté météo, j’ai eu énormément de chance, le temps idéal pour s’entrainer !

IMG_3096

Et côté esprit ? 

En ce moment, ma vie professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là. De ce fait, j’ai perdu énormément confiance en moi, je ne sais plus trop quels sont mes atouts, je suis stréssée et j’ai perdu ma joie de vivre. Je me pose alors plein de questions à une semaine de l’échéance. Mon esprit n’est pas tranquille, j’ai la tête ailleurs et pourtant je sens que je suis prête, les jambes sont là… Courir ce marathon est un engagement vis-à-vis de moi. J’ai envie de prouver que je peux réussir, j’ai envie de montrer que je suis capable d’accomplir des choses.

Y’a plus qu’à ! Et je vais la franchir cette foutue ligne d’arrivée ! 

Mon dossard sera le 18677

Desserts Food

Brownie au chocolat et au noix – Sans gluten – Portions individuelles

5 avril 2019
IMG_0506 - copie

Une recette très facile à réaliser et tellement bonne ! J’adore ce contraste entre le coeur humide, le croustillant des noix dessus et leur goût dedans.

Cette fois-ci, je vous propose une version gluten free !

IMG_0503

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 10-15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 150 g de chocolat noir pâtissier
  • 70 g de beurre doux et 30 g de beurre demi-sel
  • 3 oeufs
  • 70 g de sucre de canne
  • 70 g de farine de châtaigne ou de sarrasin
  • 90g de noix et de noix de pécan (dont les 2/3 sont concassés – vous pouvez bien sûr mettre que des noix de pécan ou que des noix)
  • 1 càc d’extrait de vanille

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 190°C.
  2. Faire fondre le chocolat avec le beurre.
  3. Pendant ce temps, fouettez les oeufs avec le sucre. Y verser le mélange de chocolat et l’extrait de vanille puis mélanger délicatement. Ajouter la farine et les 2/3 des noix. Mélanger à nouveau avec une maryse.
  4. Verser la pâte dans les petits moules en silicone. Libre à vous d’utiliser un grand moule à brownie !
  5. Enfournez pendant 10 minutes. Laissez tiédir puis démoulez.

Bonne dégustation !

Food Plats

Dahl de lentilles corail aux carottes

8 mars 2019
IMG_0498

Une recette express et parfumée ! Ce dahl est parfumé et très doux.

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 30 minutes

Ingrédients pour 4 personnes

  • mug et demi de lentilles corail
  • 2 carottes bio moyennes
  • 1 oignon émincé
  • 1 gousse d’ail émincée finement
  • 2 c. à soupe de concentré de tomate bio
  • 1 boite de lait de coco bio de 300ml
  • 1 c. à café de curry en poudre
  • 1 c. à café de curcuma en poudre
  • 1 c à soupe d’huile de coco
  • sel et poivre
  • Riz basmati en accompagnement

Préparation :

  1. Faites cuire vos lentilles corail dans de l’eau bouillante en suivant les instructions du paquet.
  2. Egouttez-les et réservez.

  3. Détaillez la carotte en rondelles très fines. Dans une sauteuse, faite chauffer l’huile de coco et faites revenir ail et oignon émincés. Ajoutez la carotte, et laissez revenir quelques minutes.

  4. Ajoutez le concentré de tomate, le lait de coco et les épices. Laissez cuire à feu doux une dizaine de minutes. En même temps vous pouvez faire cuire votre riz basmati.

  5. Ajoutez les lentilles corail cuites et égouttées et laisser compoter à feu très doux pendant une dizaine de minutes en remuant de temps en temps.Rectifiez l’assaisonnement (salez et poivrez)

  6. Servir bien chaud accompagné de riz basmati.

Bonne appétit !

IMG_0501

Bla, Bla, Bla

Le retour du Hello Monday !

18 février 2019
IMG_2908

Voilà, maintenant plusieurs mois que je n’avais pas pris le temps d’écrire un Hello Monday, me voilà de retour avec mes grandes aventures ! 🤣

#MOODMARATHON – SEMAINE 4

Enfin une semaine sans déplacement et où je vais pouvoir m’entrainer correctement ! Le BONHEUR ! Ainsi, cette semaine fut intense. J’ai fait 5 séances ; une séance de fractionné VMA, 2 footings, une séance de fractionné au seuil et une sortie longue d’1h45

TOTAL : 5 sorties et 69 kilomètres accumulés.

État d’esprit : Plutôt bien ! Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi à l’aise sur une séance de fractionné !

IMG_3005

#MOODTENNIS

Vendredi, inscrite au tournoi de tennis de Saint-Sébastien, j’ai alors joué mon premier tour.  Malgré un début de match difficile, j’ai alors gagné ce match contre une 30/1. Samedi après-midi, 2ème tour contre une fille que j’ai déjà perdu 2 fois….Bon, déjà, je ne partais pas vraiment grande vainqueur… Un premier set catastrophique, il faut que je m’habitue à son jeu. Puis un deuxième set où je commence à mener 3-0 puis là s’enchaine fautes sur fautes, aucun de mes services ne passent … Bref, un match terrible où je me suis effondrée en pleurs sur le terrain. Non pas parce que j’avais perdu, mais parce que j’avais encore perdu une 15/5 pour la 4ème fois de mon nouveau classement et que je n’arrivais pas du tout à prendre confiance en match. Ce qui est terrible, c’est que je n’arrive pas à jouer en match comme à l’entrainement. Alors si vous avez des conseils, je suis preneuse ! #coachmental !

#DAILYLIFE

Quelles sont les 10 choses que vous devriez apprendre à faire dans la vie ?

  1. Apprendre à Aimer : l’amour est une nécessité , d’abord il faut s’aimer soi même puis aimer sa famille , ses amis ,ses voisins , son entourage quoi … etc
  2. Apprendre à Apprendre : La chose la plus importante dans la vie c’est d’apprendre constamment de nouvelles choses , celui qui arrête d’apprendre a arrêter de vivre .
  3. Apprendre à Ne pas avoir peur : oui , avoir peur mais peur de quoi ?
    1. De risquer ,de s’engager de rechercher la vérité or que c’est celui qui ne risque rien qui risque tout . Par exemple : tu es une femme ,tu veux faire le tour du monde seule et c’est le rêve de la petite fille qui est en toi . Alors faire le tour du monde n’est pas aussi facile que ça ! étant donné que t’es chez toi avec ta famille , dans ton pays natale , tu as ton bouleau ,tes habitudes , de l’argent si tu veux voyager durant tes vacances … etc tu es dans ta zone de confort . Et si tu dis à ton entourage que tu veux faire le tour du monde seule il n’y a personne mais absolument personne qui va t’encourager mais plutôt ils vont te poser cette question : N’AS TU PAS PEUR ? peur de ce que tu vas affronter durant ton voyage , de l’harcèlement puisque tu es une femme , de ne pas avoir assez d’argent …et aussi n’as tu pas peur de revenir et de ne pas trouver ta famille et trouver que tout a changer depuis que tu suis tes petites conneries ? ….. Et ces peurs ne te laisseront pas agir ni voyager ni sortir de ta zone de confort qui te tue petit à petit, ni réaliser ton rêve .
    2. Peur d’échouer , peur de réussir , peur d’aimer , peur d‘être rejeter , peur de ne pas plaire au gens … La peur est présente partout , elle est la pour nous freiner pour ne pas avancer et rester planter dans notre coin . Aussi elle est présente pour nous faire oublier l’immensité de l’amour puisque l’amour tue la peur Alors n’ayez pas peur d’affronter toutes les peurs qui traverseront ton chemin !
  4. Apprendre à Donner : Ce qui est bizarre c’est que tout ce que l’on reçoit de l’univers est exactement de la même qualité et quantité quand donne . Alors assurez vous que vous avez tout donner , tout ce que vous avez , et quand je dis donner je le dis dans tout les sens ; dans le sens de donner à une personne tout ce qui est matériel sous forme de cadeaux .. et même dans le sens de se donner pour un travail , pour les études , pour la famille , pour une relation amoureuse , pour l’humanité ,…. etc.
  5. Apprendre à Pardonner : pardonner c’est de ne pas faire le mal à ceux qui te l’on fait , c’est oublier le mot vengeance et le supprimer de ton dictionnaire , même si tu es à l’heure et l’endroit et la situation parfaite pour te venger, pardonnes .
  6. Apprendre à Se libérer : Se libérer de ses pensées et se reconnecter à l’intérieur de soi , en méditant , en priant le dieu le tout puissant et la force de l’univers et cela fera que votre esprit sera toujours rempli de tranquillité , de sérénité , de positivité , .. etc . Ce qui vous libérera de l’énergie négative , des chaines qui vous emprisonne , des fardeaux que vous porter au dos qui vous épuise ….etc
  7. Apprendre à S’auto discipliner : l’auto discipline , la persévérance , arrêter la procrastination fera de toi un grand LEADER .
  8. Apprendre à s’organiser : l’organisation ce que l’on nous fait pas apprendre à l’école , je vous conseille de faire un bullet journal pour une année comme ça vous saurez ce que vous voulez , ce que vous faites , et ce que vous feriez .
  9. Apprendre à voyager : Beaucoup de gens croient que dire voyage c’est dire argent , et c’est pour ça qu’ils restent des années et des années sans qu’ils voyagent et c’est trop dommage. Je vous assure voyager sans argent fera que ce dernier se transforme en une très belle aventure !
  10. Apprendre à Patienter : la patience c’est la clé qui ouvre toutes les portes , et il n’y as pas de personne qui obtiennent ce qu’elles désirent sans passer par la phase de la patience.

Surtout n’oubliez pas de faire ce que vous vouliez et non pas ce que vous devriez !

 Je vous souhaite une excellente semaine ensoleillée ☀

Bla, Bla, Bla

Objectifs 2019 !

28 janvier 2019
DSC_0749

En 2017, j’avais pour la deuxième fois, écrit une liste d’objectifs à atteindre à la fin de l’année. Pas des bonnes résolutions, mais plutôt des choses que j’aimerai réussir ou que je voudrais faire. Et ça m’a beaucoup aidé à avancerprogressergrandir. Ils étaient toujours dans un coin de ma tête, et me servaient de point de repère. C’est donc avec plaisir que je réitère cette année !

Sportivement

  • Participer à mon premier marathon : je ne peux plus reculer, je suis inscrite au marathon de Paris qui aura lieu le Dimanche 14 Avril et la prepa a déjà commencé !
  • Faire un trail de plus de 20km : normalement si tout se passe bien, ça devrait se faire au mois de Mai !
  • Continuer à faire des Swim&Run en binôme et essayer de participer à mon premier Swim&Run en solo !
  • Me maintenir 15/5 au tennis ? Euhhhhhh, on en reparle fin 2019 !
  • Participer à 2 triathlons dans l’année ; j’ai découvert cette discipline l’année et j’adhère complètement. Après, je ne suis pas une grande fan du vélo donc 2 triathlons dans l’année sera déjà amplement suffisamment. Et pourquoi ne pas essayer de battre mon record d’1h28 sur le format S ?
  • Continuer de participer à des raids
  • Faire un semi-marathon ou un 10km à l’automne pour essayer de battre mes RP

DSC_1312

Professionnellement

  • Changer de travail et surtout reprendre confiance en moi !

Personnellement

  • Demander de l’aide aux autres. Il est sûr, je ne le fais pas assez et je me noie après dans un verre d’eau ! Souvent, je crois que je suis seule pour réaliser telle ou telle chose, alors que c’est faux ! Il suffit de poser ses questions aux bonnes personnes, de savoir s’entourer et de demander des conseils ou de l’aide pour réaliser son projet. Et maintenant, je sais sur qui je peux demander ou compter !
  • M’entourer de personnes positives mais aussi sincères en 2019.
  • Acheter un appartement : mais vous l’aurez compris, tout va dépendre du changement de travail !
  • Voyager et visiter ! J’ai déjà quelques week-ends touristiques prévus : Saumur, Chambord, Tours, Londres. Cette année, je ne pense pas partir à l’étranger pendant les vacances, puisque je voudrais faire le GR20. Mais le temps d’un week-end ; Etretat, Les Canaries… et si je rêve ; Les Bahamas et le Thailande !
  • Toujours pousser ma curiosité un peu plus loin à travers les livres, la musique, le cinéma, les expositions, les rencontres et des sujets divers ou d’actualités.
  • Savoir prendre du recul et garder mon calme
  • Continuer à rencontrer des nouvelles personnes
  • Lâcher prise et penser positif ! (Benjamin se reconnaîtra) : essayer d’adopter le comportement m’en foutisme ! 

Bon vous l’avez vu, j’ai revu mes objectifs à la baisse pour 2019 par rapport à 2018 ! Et vous alors ? Racontez-moi tout  !

Bla, Bla, Bla

Bilan 2018, réussites et confessions

19 janvier 2019
IMG_0047

Début Janvier, l’heure du bilan a sonné et je suis déjà bien en retard ! Cette année 2017 est passée tellement vite, et pourtant j’ai réalisé tellement de choses !  Alors, il est grand temps de faire le bilan ! 

Mes objectifs 2017

Passons rapidement en revue ce que je m’étais fixée en début d’année.

Sportivement

  • Améliorer mon temps sur le 10km ; je veux aller titiller les 43 minutes ! 👎 Raté -> Bon, en vrai je n’ai pas pris le temps de participer à un 10km donc ça allait être compliqué de battre son RP !
  • Faire un trail de plus de 20km ; c’est normalement prévu au programme ! 👍 Check Pile 20km ! -> C’était le trail de Saint-Brieuc en Juin ! Un magnifique trail avec toute la troupe We run in nantes !
  • Participer au Raid de la Saharienne  👍 Check -> et on termine même 7ème sur 44 équipes. Un expérience humaine et sportive dont je ne suis pas prête d’oublier avec ma binôme, Lauriane.
  • Faire mon premier Swim&Run. Ca fait maintenant presque plus d’1 an que j’entends parler de cette discipline. Et ça y est, avec Lauriane, nous allons faire le grand saut au mois de juin ! 👍 Check ! -> Nous avons participé au Swim & Run de Vertou, celui-ci fut un peu désastreux, car nous avons raté une sortie. Nous avons alors pris notre revanche lors du Swim & Run de la Roche-sur-Yon où nous terminons 2ème féminine.
  • Passer 15/5 au tennis, un miracle, peut-être ! Bon franchement ça sera dur mais je sais que j’ai le niveau, alors qui ne tente rien n’a rien !👍 Check ! -> Et oui, j’ai enfin réussi à passer 15/5 !
  • Faire du yoga régulièrement, par exemple 2 fois par mois, ça serait vraiment bien ! 👎 Raté -> Un peu trop aléatoire, il y a encore du boulot !
  • M’étirer ; encore et toujours !👎 Raté -> Je m’ennuiiiiiie !

47683556_534915653658525_2456917083691155456_o

Professionnellement

  • Trouver un travail donc lequel je puisse m’épanouir ! 👎 Raté  -> Alors oui, j’ai trouvé un travail mais malheureusement ça ne se passe pas comme j’aurais espéré…

Personnellement

  • Voyager et toujours voyager ! Vous le savez, j’adore voyager. Cet été, j’aimerais beaucoup partir mais ce n’est pas encore vraiment sûr ! Entre l’Ouest des Etats-Unis, les îles grecques, Cuba, les Pouilles, mon coeur balance !  Sinon, j’ai toujours envie de profiter des week-ends pour découvrir des nouvelles villes et de nouveaux endroits, en France comme à l’étranger. Je voudrais découvrir Lille, Stockholm, Barcelone, Séville, Sète, Rome, Dijon, Beaunes, Etretat. Et puis faire une île près de Nantes comme l’Ile d’Yeu ! 👍 Check ! -> Dijon, Beaunes, Cascais, Toulouse, l’Ile de Ré et l’Ile d’Aix, La Crête, Berlin, l’Algharve et Afrique du Sud.
  • Faire les gorges de l’Ardèche en kayak ! Ca fait quelques années déjà, que je rêve de les faire ! Alors pourquoi pas cette année ? 👎 Raté -> Pas eu vraiment le temps ! 
  • Prendre plus de temps pour lire. M’éloigner des écrans quand je n’en ai pas besoin. Et prendre mes bouquins comme j’aimais faire avant et comme quand je prends le temps pendant les vacances. Mitigé -> Je me couche tard et je n’ai vraiment pas pris le temps de le faire le soir même si je prends toujours autant de temps de lire pendant les vacances.
  • Prendre des cours de photographie. Bon franchement, mes photos sur le blog et sur mon Instagram ne sont pas toujours terribles. Mais comme la photographie et l’utilisation de l’appareil photo est quelque chose qui m’intéresse, alors en 2018 je vais prendre des cours de photos ! 👎 Raté -> Franchement, je n’ai pas du tout eu le temps ! 
  • Toujours pousser ma curiosité un peu plus loin à travers les livres, la musique, le cinéma, les expositions, les rencontres et des sujets divers ou d’actualités.👍 Check ! Toujours en prenant le temps de lire des articles de journaux le matin ou le soir ! 
  • Continuer à prendre soin de mes proches 👍 Check ! J’essaye d’être toujours à l’écoute et d’être là un maximum pour eux quand ils ont en besoin
  • Lâcher prise et penser positif ! Mitigé -> Je tente d’adopter l’attitude du « M’en foutisme » mais il y a encore beaucoup de progrès !
  • Continuer à rencontrer de nouvelles personnes. C’est décidé, cette année j’irai réseauter pour me faire des nouvelles connaissances ! 👍 Check ! J’ai rencontré de très belles personnes à travers mon groupe de recherche d’emploi et à travers mon association de course à pied, We run in nantes
  • Concevoir une boite à « bonheurs ». J’ai envie d’écrire toutes les belles choses qui m’arrivent sur des petits papiers puis de les glisser dans un joli bocal. C’est à la fin de l’année 2018, que je pourrais alors découvrir tous ces petits bonheurs qui ont fait de 2018 une année magnifique.👎 Raté  -> Elle est vide ! 

IMG_0212

Et alors, qu’est-ce que j’en pense ?

A la relecture de mes objectifs je me dis qu’il y en avait peut-être un peu trop mais j’aime bien me challenger !

Je pense que mes 2 plus grandes fierté 2018 sont :

  • Notre participation avec Lauriane au Raid La Saharienne
  • Mes premières participation à des triathlon qui n’étaient pas prévues dans mes objectifs 2018 !

Professionnellement, j’ai beaucoup appris cette année en étant Responsable événementielle et j’ai découvert que ce domaine me plait : contact avec les clients mais aussi avec les prestataires, l’organisation précise de chaque séminaire… Malheureusement l’ambiance au travail n’est pas celle que je recherchais. Il y a des jours où ce n’est vraiment pas facile et où je n’ai pas envie d’aller travailler. Par contre, je me rends compte que j’ai une grande chance de travailler avec des prestataires géniaux et bienveillants et ça me fait beaucoup de bien dans mon quotidien.

Personnellement, j’ai énormément progressé face à mon anxiété par rapport à mon état général d’il y a un an. Je pense que le sport me fait beaucoup de bien et me permet de me libérer en quelque sorte. C’est également grâce à tous mes camarades de We run in nantes, toujours avec le sourire et de bonne humeur, qui m’ont beaucoup aidés sans même le savoir.

Au jour d’aujourd’hui, j’ai franchement le moral dans les chaussettes, à cause de mon travail… Un combat de tous les jours.En ce moment-même où je vous écris, je ne voudrais qu’une seule chose ; partir pendant 10 jours loin mais très loin du travail et tout débrancher !

DSC08459

Et voilà maintenant, vous savez tout ! Je ferai un article 100% objectifs 2018 ! Et vous ? Comment s’est passé votre année 2017 ?

Bla, Bla, Bla

PARTIR OU RESTER ?

14 décembre 2018
DSC_0168 - copie

Hier soir, en rentrant du dîner de Noel de mon association de course à pied,  je me suis effondrée en larmes, impuissante et épuisée par la mauvaise période que je traverse. Ce dîner avait été de trop. Même si j’avais passé un bon moment, je ne sais pas si les gens avaient été contents, personne n’a vraiment rien dit.  Ce dîner avait été de trop dans cette journée…

Pour des raisons professionnelles, je ne vais pas m’étaler sur mon quotidien au travail mais on me rabâche souvent « Vous ne comprenez pas », « ce n’est pas ce que je vous ai demandé », bref tous les jours on me fait comprendre que je travaille mal, un sentiment de nullité. Même si à chaque fois mes projets sont réussis, je suis maintenant enfermée dans un cercle vicieux, où je ne sais plus si ce que je fais est bien malgré que mes clients soient contents. J’ai totalement perdu confiance de moi et je doute énormément de mes capacités.

Je n’ai alors aucune reconnaissance au travail et je travaille dans la critique. Ce manque de reconnaissance est alors devenue un frein dans ma vie professionnelle et personnelle. Le regard des autres devient alors plus important que le regard sur soi-même. A la moindre remarque négative, j’ai l’impression de ne rien valoir. Toute la journée, je m’en prend plein la ***** et quand je retrouve des amis, j’attends peut-être un peu de réconfort et de reconnaissance. Même si je sais qu’on ne doit rien attendre des gens, je sais qu’un merci ou une attention pourrait me remonter le moral d’une journée compliquée et me réconforter sur ma capacité de faire.

DSC_0081 - copie

Malheureusement, au début je m’investissais dans l’association pour prendre confiance en moi et rendre les gens heureux. Aujourd’hui, je ne suis plus vraiment dans la même dynamique étant fragilisée par mon travail. J’attends peut-être un peu plus de retours de la part de mes adhérents, car oui je le répète, je m’investis bénévolement plusieurs heures par semaine, mais aujourd’hui j’ai perdu toute confiance en moi. Au jour d’aujourd’hui, en raison du manque de reconnaissance, cette situation n’est pas la plus idéale combinée à ma situation professionnelle, car elle me rend malheureuse. Je ne sais pas si mon travail est de qualité mais je ne sais même pas si j’assure efficacement mon rôle de présidente (rendre les gens heureux et contents), d’autant plus que les gens attendent beaucoup de moi et me font très facilement des critiques, qui aujourd’hui, sont de trop pour moi.

DSC_0078 - copie

Je suis alors en pleine réflexion, dois-je quitter l’association pour ne pas m’effondrer encore plus ou continuer à m’investir et ignorer les quelques remarques négatives et le manque de reconnaissance et m’investir pour mes adhérents et non pour moi ?

Raid la Saharienne

Raid La Saharienne – Comment nous suivre

14 novembre 2018
DSC_1935

Après plusieurs mois de préparation, le départ est imminent et on vous explique tout pour ne rien rater de notre aventure ! 

Sur les réseaux sociaux des SurpreNantes Raideuses :

Sur les réseaux sociaux du Raid La Saharienne :

  • Sur leur Facebook (davantage de nouvelles seront postées ; live, résultats des courses, vidéos, photos….)
  • Sur leur Instagram !

Maintenant, on compte sur vous pour ne rien rater et nous soutenir à travers vos commentaires ! On va tout déchirer !