Browsing Category

Voyages

Voyages

Bali – Stop 2 – Ubud et les alentours

19 octobre 2017
Trip to Bali

Déjà célèbre avant Eat, Pray, Love, Ubud est probablement l’endroit le plus magique de Bali. Deuxième étape de notre voyage, nous avons presque regretté de ne pas être restées plus longtemps. Vous allez comprendre pourquoi ! 

Ubud, c’est la capitale de la culture balinaise et probablement la ville qui exhale le plus de charme et d’authenticité. Cet endroit propose tout ce qu’il faut pour détendre son corps et son esprit. L’offre de massages et de cours de méditation ou de yoga est vaste. La nourriture saine est reine. Et en raison de sa position centrale; il est relativement facile d’accéder à de nombreux points d’intérêts.

C’est donc en fin de matinée que notre chauffeur Memet est venu nous chercher à Jimbaran pour nous amener à Ubud. Sur le chemin, nous avons fait un stop à une plantation de café où est fabriqué le fameux Luwak Café. Ce café le plus cher du monde est produit à base de cerises de café récupérées dans les excréments d’un petit mammifère indonésien, le luwak ou civette palmiste. Mais franchement n’ayez pas peur, il est vraiment très bon et très parfumé ! Quant à l’endroit, c’est vraiment magnifique et nous avons été très bien reçues. Malheureusement je suis incapable de me rappeler le nom de la plantation. A la fin de la visite, nous avons même eu le droit à une dégustation. Bon pour le café Luwak, il faudra tout de même payer sa tasse mais vous pourrez le déguster avec un café normal pour faire la comparaison.

IMG_6828

IMG_6832

IMG_6835

IMG_6839

Au Sud d’Ubud, se trouve la très célèbre Sacred Monkey Forest Sanctuary qu’il impossible de manquer. A 5 minutes de notre hôtel, ça devient alors un passage obligé malgré notre mauvaise expérience avec les singes au temple d’Uluwatu ! Encore une fois, les singes évoluent en toute liberté dans ce sanctuaire et les 3 anciens temples à l’intérieur, le « Pura Dalem Agung Padangtegal« , le « Pura Beji » et le « Pura Prajapati » construits en 1350 semblent être dédiés à ces macaques. Nous n’étions pas alors très rassurés en raison de leur comportement imprévisible. Au final tout s’est bien passé !

IMG_6852

IMG_6855

IMG_6858

IMG_6872

IMG_6888

IMG_6890

En fin d’après-midi, nous sommes allées nous promener sur la fameuse promenade mythique d’Ubud, la Campuhan Ridge Walk. À quelques minutes à pied du centre d’Ubud, on se retrouve au cœur des rizières. Cette promenade suit la crête d’une colline verdoyante, avec vue sur deux autres collines, de chaque côté. Je vous conseille de faire cette belle balade en début ou en fin de journée.

IMG_6902

IMG_6903

IMG_6907

IMG_6937

IMG_6938

Le lendemain, c’est un réveil à 1h50 qui nous attendait pour faire le trek du volcan du Mont Batur. Celui-ci culmine à 1717m d’altitude. Nous avons choisi de le faire avec l’organisme Bali Sunrise Trekking Tour et c’était super. Un chauffeur est venu nous récupérer à 2h du matin à notre hôtel puis il nous a amené au village de Toya Bungkah, Kintamani. Arrivé sur place, café et thé nous étaient offert puis le guide nous a expliqué le déroulement de l’ascension. A 3h30, nous avons alors commencé à marcher pour arriver vers 6h au sommet et admirer le lever du soleil. Nous avons eu beaucoup de chance, car le ciel était plutôt dégagé et il n’y avait personne où nous étions installés.  Par contre, n’oubliez pas de prévoir de quoi vous couvrir. Il fait quand même froid. Je portais un tee-shirt, un autre petit pull, une polaire et un coupe vent et en bas un leggings de course à pied chaud. Si vous avez vraiment trop froid, vous avez la possibilité d’acheter des boissons chaudes. Un peu plus tard, le guide nous a amené notre petit-déjeuner : oeufs, banane, pain… De quoi reprendre des forces ! Avant de redescendre, nous avons fait une halte au cratère où il y a des fumerolles.

Sincèrement, la montée du volcan Batur est accessible à tous et vous verrez c’est magnifique arrivé au sommet.

FullSizeRender 2

IMG_3546

IMG_4519

IMG_6966

Juste après cette randonnée, direction les Hot Springs. Cet endroit, au bord du lac est magique. C’est l’endroit parfait pour se prélasser après une randonnée !

IMG_6969

IMG_6988

IMG_6989

Le soir, nous sommes allées tester un cours de yoga. Ubud est indéniablement la capitale du Yoga. Des studios de yoga et de méditation, il y en a à tous les coins de rue. Pour notre seul cours à Ubud, nous avons voulu voir grand et nous sommes allées au Yoga Barn, une institution mondialement reconnue. En plus des cours de yoga, on offre ici des workshops de méditation et de respiration, des séances de danse et de chant, des conférences, des projections de films inspirants, des thérapies et traitements ayuverdiques, et bien sûr des retraites de plusieurs jours/semaines/mois pour ceux qui recherchent une immersion totale.

IMG_6993

IMG_6994

IMG_3624

Le soir, c’était massage. Oui, si il y a une autre activité à ne pas manquer à Ubud, c’est de s’offrir un massage. La ville regorge de centres de bien-être et la plupart ont l’air très professionnel. Comptez environ entre 8 et 15 euros pour un massage de 60 minutes.

Pour cette deuxième journée, je suis passée derrière les fourneaux. Le cours a alors commencé par une visite du marché d’Ubud avec des explications sur les produits. C’est très haut en couleur, entre les fruits exotiques, les marchandes d’offrandes et la bonne humeur des Balinais. C’est vraiment le bon plan pour faire des emplettes de souvenirs. Attention, on n’oublie pas de négocier, car les marchands n’hésitent pas à déclarer un prix de base assez haut quand ils voient des touristes.

IMG_7004

IMG_7009

IMG_7012 IMG_7014

IMG_7015

Puis on enfile le tablier et on passe aux choses sérieuses. On coupe, on hache, on fait cuire. C’est vraiment sympa et le personnel est  super gentil. Parmi tous les cours de cuisine, j’avais choisi le Ketut’s Bali Cooking Class, un des meilleurs sur Tripadvisor. Nous avons cuisiné au total 8 recettes, un délice !

IMG_7025

IMG_7027

IMG_7028

IMG_3666

Quant à Lauriane, à la recherche de sensations fortes, elle est partie à l’assaut de son bateau de rafting. Bon en vrai, le rafting autour d’Ubud ressemble plus à une croisière peinarde sur la rivière plutôt qu’une activité physique de vrai rafting. C’est très amusant mais surtout c’est un des meilleurs moyens de découvrir la beauté de la jungle tropicale entourant Ubud.

Le lendemain, c’était notre dernière journée. On voulait à tout prix visiter un maximum de monuments. Comme nous étions pas très rassurées de louer un scooter, nous avons fait le choix de rappeler notre chauffeur de taxi, Memet, qui nous a emmené sur les différents endroits que nous voulions visiter. Un premier stop s’imposait à la Goa Gajah (Elephant Cave), surtout connu pour la gueule du monstre taillée dans la roche et qui sert d’entrée à une grotte.  A l’intérieur, dans de petites niches, sont disposées des statues de dieux hindous.

IMG_7033

IMG_7043

IMG_7046

Nous avons fait le deuxième stop au Pura Tirtal Empul, un des hauts lieux de pèlerinage des balinais hindouistes. Ici, on peut assister ou même participer aux rituels de purification dans les eaux sacrées de cette source naturelle.  Nous avons ensuite enchainé avec le Pura Gunung Kawi. Il est considéré comme l’un des plus vieux et des plus importants monuments de Bali. Il faut descendre un chemin entouré de rizières avant d’arriver devant une falaise où 10 sanctuaires en forme de candi sont creusés dans la roche sur une hauteur de 7m. C’est impressionnant.

IMG_7062

IMG_7074

IMG_7076

IMG_7078

IMG_7089

IMG_7094

Un dernier arrêt s’est alors imposé en fin de journée aux magnifiques rizières à étages de Tegalalang. Elle sont vraiment impressionnantes. Vous pouvez vous balader entre les rizières pour votre plus grand bonheur. Le paysage est vraiment superbe.

IMG_7099

IMG_7123

IMG_7134

Une autre spécialité d’Ubud : le spectacle de danses traditionnelles. Le soir, et malgré quelques appréhensions, nous sommes tout de même allées voir un spectacle de danse Balinaise. Une grande partie des temples se transforme le soir en scène afin d’accueillir un spectacle. En ce qui nous concerne, nous avions trouvé un restaurant où il était possible de dîner en même temps que de regarder le spectacle, le parfait compromis. Je vous donne l’adresse un peu plus bas dans l’article.

Il y a différents spectacles, différentes danses. Nous, c’était du Legong que nous avons vu. On n’a pas compris toute l’histoire mais ça implique deux personnages principaux, Rama et Sita, des démons, des dieux, des guerriers, des animaux et bien sûr des princes et des princesses, un kidnapping, un mariage forcé, un long voyage et une mort.

IMG_7138

Certes, ce n’est pas très rythmée, mais la gestuelle très complexe implique une position particulière pour chaque doigt de la main, y compris ceux des doigts de pied ! La synchronisation avec les yeux est essentielle aussi. Le regard fixe part soudainement a gauche, puis les yeux s’ouvrent en grand au mouvement suivant, et ainsi de suite

IMG_7143

IMG_4811

Mes conseils sur Ubud

Au début, j’ai trouvé qu’il y avait trop de voitures et de scooters et puis finalement quand on explore, on trouve la ville plutôt sympa, car c’est une ville aux multiples facettes et qui recèle de pépites. Prenez votre temps ! 3 jours, c’était trop rapide. Je pense que c’est 5 jours c’est bien mieux pour profiter d’Ubud et des environs. La ville dégage une ambiance zen où on se sent bien et les activités à faire n’y manquent pas

Ou manger à Ubud ?

Laka Leke
Nyuh Kuning
Ubud 80571
Site internet

Ce restaurant, tout près de la Forest Monkey offre un superbe cadre, l’accueil est charmant et les plats sont délicieux. Vous pourrez y manger le fameux crispy duck, un délice !

C’est aussi dans ce restaurant que nous avons assisté au spectacle pendant notre dîner. Attention, il faut réserver.

IMG_3588

Sage (restaurant vegan)
Jl. Nyuh Bulan No. 1,
Banjar Nyuh Kuning, Ubud,
MAS, Gianyar, Kabupaten Gianyar,
Bali 80571

Une jolie découverte lors de notre séjour à Ubud. La nourriture est très bonne. Même si je ne suis pas vegan, j’ai vraiment apprécié et j’ai pu découvrir le fameux tempey.

Comment se déplacer à Ubud ?

Si vous êtes aventuriers, vous louerez un scooter pour parcourir les alentours. Si vous êtes un brin trouillard ou débutant en conduite de scooter, vous prendrez un taxi ou un chauffeur pour la journée.

Ou dormi à Ubud ?

Nous avons logé au Puri Asri Villa, situé sur la Monkey Forest Road. L’hôtel était vraiment confortable et éloigné des bruits d’Ubud. Vous ne le regrettez pas !

IMG_6942

IMG_6995

IMG_6998

IMG_7003

Puri Asri Villa
Jl. Nyuh Bulan,
Nyuh Kuning Village,
Ubud, Kabupaten Gianyar,
Bali 80571, Indonésie

A très vite pour la suite de nos aventures ! 

Voyages

Visiter Pont-Aven

21 septembre 2017
IMG_6420

En route pour la Presqu’île de Crozon avec petite soeur, nous avons fait un stop à Pont-Aven, cette jolie ville charmante située dans le Finistère Sud. Elle reste un incontournable de la Bretagne ! 

Pont-Aven s’est fait connaître grâce aux nombreux peintres venus reproduire divers paysages et modèles. Et notamment Paul Gauguin qui fût le maitre de l’Ecole des peintres.

Pour vous balader, n’hésitez pas à aller récupérer un plan à l’office du tourisme et laissez vous guider par les différents itinéraires proposés.

IMG_6432

IMG_6436

Promenez-vous le long du port et admirez les belles maisons qui dominent la vallée.

IMG_6423

IMG_6420

Un peu plus au centre de la ville, vous pourrez découvrir les anciens lavoirs et contempler les moulins.

IMG_6430

IMG_6422

Bien entendu, on ne part pas sans faire le stock de galettes chez Trou Mad !

A très vite pour de nouvelles aventures !

Voyages

Bali – Stop 1 – Jimbaran et le Sud de Bali

14 septembre 2017
Photo couverture Jimbaran

Après plusieurs mois d’attente et de préparation, nous avons enfin posé nos bagages sur l’île des Dieux. C’est avec Lauriane, une amie, que nous sommes parties à la conquête de cette île, encore inconnue à nos yeux et qui regorge de merveilles. Après plusieurs heures de voyage, notre premier stop était Jimbaran, au sud de Bali.

On commence d’abord par une petite vidéo, qui retrace ces 2 jours au Sud de Bali !

Alors pourquoi cette ville ?

Nous avons choisi de rester 2 nuits à Jimbaran, de part sa proximité avec l’aéroport (notre avion arrivait à 23h30) et aussi parce que sur les guides, nous avions lu beaucoup d’avis négatifs sur Kuta et Seminyak. On voulait au maximum éviter la foule et juste rester au calme. Jimbaran, avec son ambiance décontractée semblait alors l’endroit parfait pour débuter notre séjour à Bali.

Comment se déplacer ?

Le plus simple est de louer un scooter. Au Sud de l’île, il n’y a pas encore trop de monde sur les routes et c’est plutot tranquille.

Notre programme

Le lendemain de notre arrivée et après un réveil difficile, on chevauche notre scooter et nous voilà parties à la découverte du Sud de l’île. Dans un premier temps, nous sommes allées prendre un cours de surf à Balagang Beach avec l’école Balangan Wave Surf. Nous avons payé chacune 30 euros pour plus d’1h de cours. C’était vraiment chouette. Le prof explique très bien et il est très attentif pour vous corriger. Sur cette plage, il y a deux spots, un pour ceux qui débutent, un autre pour les plus confirmés. La plage est vraiment très belle et vaut le détour.

IMG_6758

FullSizeRender 4

L’après-midi, direction le temple d’Uluwatu, tout au Sud de l’île. Je lis dans le guide qu’il faut faire très attention aux singes. Dans un premier temps, je suis assez surprise, car ça me semble bien calme… Je prends tout de même mes dispositions et je cache lunettes, téléphone, GoPro et chapeau dans le sac à dos… Je préviens également Lauriane mais qui ne semble pas avoir aussi peur que moi !

Ce temple, au sommet d’une falaise vertigineuse est vraiment magnifique.  Apparemment au coucher du soleil, c’est vraiment un endroit magique.

Finalement, après 45 minutes de visite, Lauriane finira par se faire piquer ses lunettes par un singe ! Et elle ne sera pas la seule ! Impossible de les récupérer, elles seront très rapidement cassées par le singe !

IMG_6776

IMG_6786

IMG_6788

IMG_6795

IMG_6797

IMG_6799

horizontal singe

IMG_6806

Avec les lunettes de Lauriane !

FullSizeRender 5

Dans cette région là, il y a également des belles plages comme Bingin, Impossibles Beach, Padang Padang mais nous n’avons pas eu le temps de les faire.

Le soir, direction la plage de Jimbaran pour assister au coucher du soleil. C’est magique. Dans la soirée, on viendra dîner dans un des restaurants de la plage, les pieds dans l’eau.

IMG_6809

IMG_6810

IMG_6812

Le lendemain matin, après un bon petit-déjeuner, toujours aussi gourmand, on ira faire un plouf à la plage de Jimbaran. L’eau n’est pas très claire et il n’y a pas grand monde qui se baigne mais l’eau est très chaude ! Et contrairement à beaucoup d’avis lus sur Internet, la plage était très propre !

Puis on essayera et en vain de trouver le marché aux poissons (Fish market) mais ce fut un échec ! Personne n’est capable de nous l’indiquer… Bref, on rentrera alors bredouille à l’hôtel.

Bon plan arrivée

Nous avons débarqué dans la nuit et nous redoutions les taxis de l’aéroport… tous les guides de voyage et forums le disent, c’est l’arnaque, ils vous prennent 3 fois le prix et se perdent souvent (ou le font exprès)… alors histoire de ne pas avoir à se compliquer dès l’arrivée et passer une heure à négocier, nous avions réservé un hôtel à Jimbaran qui s’est occupé de nous organiser le transfert. Un chauffeur privé nous attendait dans le hall d’arrivée avec notre nom et nous a emmené directement à notre hôtel. (Pour le transfert aéroport->hôtel à Jimbaran, il faut compter entre 170 000 et 200 000, soit entre  10 et 14 euros)

Ou déjeuner/ ou diner ?

Sur la plage de Balangan Beach, nous avons trouvé une maison d’hôtes qui faisait également restaurant. L’endroit est magnifique avec une terrasse en hauteur et nous avons très bien mangé.

The Point Beach-Front Balangan
Tout à gauche de la plage quand vous regardez la mer
Jl. Pantai Balangan, Jimbaran,
Kuta Sel., Kabupaten
Badung, Bali 80361, Indonésie

FullSizeRender 3

FullSizeRender 2

Quand vous logez à Jimbaran, vous ne pouvez pas manquer un dîner sur la plage, les pieds dans le sable. C’est un MUST ! Je vous le recommande vivement. Mais il y a beaucoup de restaurants alors voici alors ma recommandation pour une soirée réussie.

Roma Café
Plage de Jimbaran
Jl. Bukit Permai, Jimbaran, Kuta
Selatan, Jimbaran, Kuta Sel.,
Kabupaten Badung, Bali, Indonésie

Je vous recommande de prendre un package qui comprend du poisson grillé, du crabe, du homard, du poulpe, des crevettes, du riz, légumes et cacahuètes Budget : Entre 250 000 rp et 350 000 rp pour deux personnes, soit entre 15 et 20 euros.

Ou dormir ?

The Astari Villa & Residence

Nous avons passé nos 2 nuits dans cet hôtel et nous avons été enchantées. C’est l’endroit parfait pour commencer ses vacances. Le personnel est très gentil et serviable. Ils nous avaient organisé le transfert entre l’aéroport et l’hôtel le jour de notre arrivée. Par contre, impossible de se rendre à pied à Jimbaran ou à la plage, il faudra louer un scooter via l’hôtel. La piscine est également très belle. Quant au petit-déjeuner, vous aurez le choix dans la cuisson de votre oeuf et un buffet s’offre à vous.

IMG_6754

IMG_6757

FullSizeRender

Alors ça vous donne envie ? Vous voulez connaître la suite de nos aventures ?

Voyages

Une semaine en Sardaigne

27 juillet 2017
premier page trip to sardaigne

Hello !

Je rentre tout juste de cette merveilleuse semaine en Sardaigne avec des souvenirs plein la tête. J’ai hâte de vous raconter tout ça !

On commence ce billet avec une petite vidéo !

Ces vacances, je les attendais ! J’avais envie de partir à la mer, au soleil et juste me reposer. C’est au mois de Mars, avec une amie que nous avons sélectionné ce voyage. En faite, on n’a pas vraiment eu le choix au vu du prix des billets d’avion pour les autres destinations mais la Sardaigne me tentait bien, car j’y suis déjà allée 2 fois et à chaque je suis revenue très contente !

Nous sommes arrivées le Dimanche matin à l’aéroport d’Olbia. Par la suite, nous avons récupéré notre voiture de location et avons pris la direction de l’hôtel qui était situé à Orosei. Nous avons loué un petit studio avec kitchenette dans un hôtel-résidence. L’après-midi fut consacré au repos avec lecture et piscine et pour terminer la journée un petit run le long de la plage de la Marina d’Orosei !

IMG_2316

IMG_2576

Le premier jour, nous sommes allées à la Spiaggia Berchida, une plage qui fait plusieurs kilomètres de long, de sable très fin, baigné d’une mer cristalline. De par ces dimensions, cette plage n’est jamais bondée et on peut nager tranquillement. C’est un endroit magique pour tous ceux qui désirent passer leur journée au bord de l’eau, sous l’enseigne de la détente et de la tranquillité. Pour y accéder, il faut conduire sur un chemin de terre pendant 4km. Contrairement aux différents avis laissés sur TripAdvisor, ce chemin se fait très facilement, la preuve, nous avons roulé sans problème avec la Fiat 500. Attention, si vous arrivez le matin, il faudra payer le parking au tarif de 10 euros !

IMG_6145 retouché

IMG_6152

IMG_2348

IMG_6216retouché

Le deuxième jour, j’avais réservé une excursion en canot pneumatique dans les différentes cala du Golfe d’Orosei. Le départ avait lieu à 10h du port de Cala Gonone. La taille du bateau nous permettra dans un premier temps de longer les petites criques et de rentrer dans quelques grottes. C’est là qu’un premier plongeon du bateau s’imposera !  C’est magnifique. Nous ferons un premier arrêt à la Cala Biriola pendant environ 1h30, et de nouveau un arrêt à la Cala Luna. Puis, nous avons repris le bateau pour sauter de nouveau dans les Piscines de Venus, une piscine naturelle. Pour le déjeuner, nous avons fait un arrêt à la Cala Mariolu. Ca sera ma crique préférée. L’eau est vraiment trop belle. Ensuite, nous nous sommes dirigées vers la dernière plage du Golfe, la Cala Goloritzé, la seule à être protégée et la seule où l’accès en bateau est interdit. Cependant avec le zodiac, nous pouvons nous rapprocher un petit peu et jeter l’ancre pour faire un dernier plongeon. Durant l’excursion, il y avait aussi la possibilité de visiter les célèbres grottes du Blue Marino mais avec Alice, on préférait profiter de la plage. A 17h30, il était temps de revenir au port de Cala Gonone.

La coût de cette excursion est de 45 euros par personne et il est conseillé de réserver à l’avance. En tout cas je vous la conseille vraiment, car le personnel est vraiment aux petits soins et le skipper fera tout le nécessaire pour vous faire découvrir au mieux cette côte.

IMG_6280

Cala Luna

IMG_6282

Cala Luna

IMG_6298retouché

IMG_6310

IMG_6312

Les piscines de Vénus

IMG_6254

IMG_6316

IMG_6338

Cala Mariolu

IMG_6329

IMG_6361

Cala Gabbiani

IMG_2482

IMG_2487

Le Mercredi, nous avons décidé de nous lancer à la découverte du Canyon Gorropu.  C’est le truc à ne pas rater quand on est dans la région. En effet, Su Gorropu est une gorge extraordinaire, la plus profonde de la Sardaigne et probablement de l’Europe. Les pans de ses montagnes atteignent 450 m d’altitude, une vue impressionnante et majestueuse.

Comment y accéder ? Il y a deux chemins qui s’offrent à vous ; un itinéraire facile (un retour en Jeep est possible) qui part d’un endroit et un itinéraire moyen (le plus beau) qui part d’un endroit différent. La randonnée de l’itinéraire moyen pour Su Gorroppu dure environ 4 heures (1h30 de descente/Et entre 1h30-2h de montée). Ca monte quand même costaud pour revenir au point de départ, car il y a 650m de dénivelé. Quant à la descente, elle est adaptée pour tout le monde (enfants et adultes). Attention il faut tout de même avoir de bonnes chaussures ! Arrivé en bas, vous pourrez faire un petit plouf dans la rivière et également récupérer de l’eau potable, car vous en aurez besoin ! Puis vous pourrez enfin découvrir le canyon qui fait environ 1,5km de longueur.(entrée ; 5 euros). C’est un enchevêtrement de blocs cyclopéens qu’il faut escalader ou se faufiler entre eux ! C’est vraiment très beau et très sympa !

IMG_6377

IMG_6385

IMG_2507

IMG_2527

Le soir, on se fera un petit plaisir en allant au restaurant Su Barchile. Les spaghettis all’vongole et les moules marinières étaient un délice. En plus, la terrasse est vraiment trop mignonne !

IMG_2537

IMG_2538

IMG_2588

Pour le 4ème jour, j’avais réservé une place de parking à l’Oasis Bidderosa, apparemment un petit coin de paradis à voir absolument. Il était nécessaire de réserver, car cet espace est protégé et donc limité en nombre de véhicules et de personnes. Malheureusement arrivé sur place, le site était inaccessible en raison du mistral. Nous étions un peu déçues de ne pas découvrir cet endroit mais la Sardaigne regorge de belles plages, alors nous décidons de prendre la direction de la plage de Brandinchi, aussi appelé Tahiti Beach en raison de la couleur de l’eau. Je connais très bien cette plage, car j’y suis souvent allée avoir mes parents il y a quelques années. Là encore, il faut payer un parking, 2 euros de l’heure…mais bon on n’a pas vraiment le choix… Cette plage vaut vraiment le coup, elle est vraiment magnifique. En plus, il est possible de pique-niquer à l’abri dans la pinède. On va profiter tant bien que mal de la plage mais malheureusement il y a beaucoup de vent. Après 5 heures restées sur la plage, on décide donc de partir et d’aller voir si il est possible de visiter l’étang de San Teodoro pour admirer les flamands roses. Mais c’est encore raté ! Le site est fermé, en raison des fortes rafales de vent. En quittant la ville, on découvrira des impressionnants départs de feux, environ 3 autour de nous….

IMG_2553

IMG_2559

IMG_2556

Le Vendredi, c’était notre dernier jour dans la région. On décide alors de découvrir une dernière plage, la Spiaggia Osalla. Elle est très belle mais là encore, il y a beaucoup de vent et on se prend plein de sable à la figure. Alice finira par craquer au bout de 3 heures ! Elle me propose alors d’aller découvrir les villages à l’intérieur de la région pour se mettre à l’abri du vent. On fera un premier stop à Nuoro pour pique-niquer. Bon franchement, cette ville n’est pas très belle mais le centre abrite tout de même l’agréable petit quartier de San Pietro, composé de jolies petites ruelles et de sympathiques placettes. On y trouvera même un charmant salon de thé, le Montiblu, situé sur la piazza Sebastiano Satta. Je vous conseille d’y faire un tour, car le restaurant fait également boutique.

IMG_2570

IMG_6399

IMG_6401

Après une petite promenade dans Nuoro, on décidera de découvrir le village d’Oliena, mais là encore une fois, nous sommes déçues. En faite, j’ai l’impression que dans cette région, les villages manquent de charme et de vie. C’est tout le contraire de l’Ouest et du Sud. On prendra alors la direction de la piscine pour se reposer !

IMG_6403 IMG_6404

IMG_6406

Ca y est, c’est l’avant dernier jour en Sardaigne et le moment de quitter notre hébergement à Orosei 🙁 Comme notre vol est très tôt le lendemain matin, j’ai réservé un petit hôtel au coeur d’Olbia pour se rapprocher un maximum de l’aéroport.  On déposera alors nos affaires dans l’établissement avant d’aller découvrir Porto Rotondo à une quinzaine de kilomètres au nord d’Olbia. Comme à Porto-Cervo, de nombreux hôtels 5 étoiles et une ribambelle de luxueuses villages se cachent sur les douces collines. C’est un peu le Saint-Tropez italien, mais contrairement à Porto-Cervo, plus jet-set, on rencontre ici une clientèle plus bourgeoises mais paillettes… Bref, on y a juste fait un tour, car comment dire, ce n’est pas vraiment notre truc même si le village reste très charmant. Après avoir déjeuné une pizza, nous décidons d’aller nous baigner à la Spiaggia Marinella. Et là, grande déception ! Des transats sont posés tout le long de la plage et la mer n’est pas très propre… On trouvera finalement une petite place pour notre serviette au bout de la plage, loin de la jet set et on se laissera tenter par une dernière baignade dans l’eau, car elle est super chaude !

IMG_6414

De retour à l’hôtel, on visite Olbia avant d’aller dîner. Il est vrai que la ville n’est pas très attrayante au premier contact, mais il est très sympa de se promener dans les rues animées ou de s’asseoir à l’un des restaurants ou bars situés le long du corso Umberto I.

Voilà que ce séjour s’achève. La Sardaigne est vraiment l’île des vacances et du grand ciel bleu estival. Les côtes sardes offrent une splendeur naturelle encore sauvage. Et les sardes sont d’une grande gentillesse et d’une hospitalité naturelle.

IMG_2592

Les adresses que je vous recommande  :

Résidence Marina Palace****, à Orosei/ Cette résidence propose des studios et des appartements très propres et très pratiques. Le personnel était très souriant et accueillant. Attention, à bien demander une chambre à l’étage et côté jardin !

Hotel Cavour***, à Olbia/ Central et idéalement situé à côté des 2 places animées du coeur historique d’Olbia. Les chambres sont classiques mais c’est parfait pour rester quelques jours à Olbia.

Excursion Cala Gonone / http://fr.excursionscalagonone.com/

Restaurant Su BarchileVia F. I. Mannu, 5, 08028 Orosei NU, Italie

Salon de thé Montiblu / Via Sebastiano Satta, 8, 08100 Nuoro NU, Italie

Voyages

Que faire à Philadelphie ?

4 novembre 2016
img_3936

En route pour New-York, un arrêt s’imposait à Philadelphie. LeS Rocky steps et la Liberty Bell, ça doit vous dire quelque chose, mais il y a aussi une multitude de choses à faire à Philadelphie.

A mi-chemin entre New-York et Washington, Philadelphie patit un peu de l’immense notoriété de ses voisines et les touristes ne s’y arrêtent pas toujours. Bien dommage, car elle mérite amplement d’être visité. Voici un petit résumé des incontournables de Philadelphie que nous avons eu l’occasion de voir. Malheureusement suite à un contretemps, nous avons eu très peu de temps pour visiter la ville, à peine 1/2 journée. Il manque donc des incontournables dans cet article comme les fresques murales, les Rocky steps, etc…

img_3980

La Liberty Bell, symbole de l’indépendance Américaine

Bon je pensais vraiment qu’elle serait un peu plus grosse donc j’ai été un peu déçue quand je me suis retrouvée face à elle… ou presque ! Effectivement pour voir cette cloche de plus près, il faut faire une queue pour rentrer dans le bâtiment. Bref armez-vous de patience ou si vous êtes comme moi, vous pouvez juste l’observer à travers la vitre quand vous êtes dehors.

Le Reading Terminal Market

Un marché incontournable de Philly ! C’est le plus vieux marché couvert des Etats-Unis. Je vous conseille d’y aller du Mercredi au Samedi, car les Amishs y tiennent leurs stands pour venir vendre leurs produits fermiers comme du miel, des confitures…

Vous y trouverez également votre bonheur pour déjeuner entre les Gyros et les Cheesesteacks.

Independence Hall

La State House of Pennyslvania, rebaptisée Independance Hall, est le lieu où furent adoptées la Déclaration d’indépendance en 1776, et 11 ans plus tard, la Constitution Américaine.

img_3956

Old City Hall

Edifice qui abrita la mairie de 1791 à 1800.

Elfreth’s Alley

La rue résidentielle la plus ancienne des Etats-Unis, bordée d’une trentaine de maisons  en brique encore habitées.

Old Post Office

C’est la seule poste « coloniale » des Etats-Unis ! Cadre comme autrefois.

img_3962

Manger un Cheesesteack

Alors le cheesteack, c’est la spécialité de Philadelphie. Bon, on nous recommande pas de goûter le Philly Cheesteack pour ses qualités gastronomiques mais plutôt pour l’expérience d’une tradition si américaine. Le cheeseteack c’est tout simplement un sandwich de viande hachée, avec du fromage et de l’oignon. C’est chez Pat’s the King, que nous avons essayé ce fameux sandwich et attention vous avez intérêt à savoir ce que vous souhaitez !

Et voilà un petit film réalisé lors de notre stop à Philadelphie !

Voyages

Visiter Washington DC, la capitale des Etats-Unis en 3 jours

28 septembre 2016
IMG_3895

Cet été, j’ai eu la grande chance de visiter l’Est des Etats-Unis à l’occasion du mariage d’une amie de ma promo qui avait lieu à Boston. C’est donc sans attendre qu’avec ma meilleure amie nous avons pris nos billets d’avion pour vivre un voyage magique en Amérique ! 

J’ai donc décidé de vous raconter mon road-trip avec les bonnes adresses et les lieux à visiter sur le blog. J’espère que ça vous plaira.

Le premier stop avait donc lieu à Washington D.C, capitale des Etats-Unis. Pas d’usine, pas de cheminée visible, Washington est une ville propre. Les larges avenues, les immeubles d’habitation ne sont jamais plus hauts que 8 étages.  Nous sommes restées 3 jours à Washington, nous permettant ainsi de visiter les quartiers et les monuments les plus importants. On a même eu le temps de faire un plouf dans une piscine municipal !

La Maison Blanche

IMG_3834

La Maison Blanche doit son surnom à la peinture blanche que l’on passa sur les murs calcinés. On ne peut pas vraiment s’approcher de ce lieu de pouvoir, pris d’assaut pas les perches à selfie des asiatiques ! Par contre il est possible de visiter la Maison Blanche mais les visites sont soumises à une procédure très sévère; les étrangers doivent en faire une demande écrite via leur ambassade. Nous nous sommes donc juste contentées de la regarder 😉

Se promener le long du « Mall »

Le « National et le Memorial Park » est un grand espace de verdure au coeur de la ville de 3,5km qui séparent le Capitole du fleuve Potomac. On y trouve la Maison Blanche, le Lincoln Memorial, le Capitole et la Smithsonian Institution.

IMG_3841

Washington Monument

Impossible de louper cette structure de 170m de haut en forme d’obélisque.Vous pouvez obtenir des tickets gratuits pour monter en haut par téléphone ou sur le site internet recreation.gov

IMG_3882

Le Lincoln Memorial

C’est là où prone la statue gigantesque  et majestueuse statue de marbre de Lincoln (6m de haut), assis en haut des marches d’un temple grec. C’est souvent d’ici que partent les manifestations et les mouvements polémiques. Le discours mythique de Martin Luther King, I have a dream, fut prononcée ici, le 28 Août 1963, devant 200 000 personnes. Depuis le sommet du Memorial, vous avez une très belle perspective sur la Reflecting Pool (inspirée du Taj Mahal et des bassins de Versailles), sur le Washington Monument et sur le Capitole.
IMG_3883

IMG_3858

IMG_3859

IMG_3861

Le Korean War Veteran Memorial

Ces soldats argentés nous laissent pas indifférent ! Nous avons donc fait un arrêt à ce mémorial. Les statues se reflètent sur le mur dans une tonalité proche du blanc des gravures  et l’ensemble évoque très bien l’immatérialité du souvenir et de la pensée.

Et c’est donc à ce moment là que nous avons fait copain avec une petite bestiole !

IMG_3864

IMG_3872

IMG_3875

Martin Luther King Memorial

Deux blocs de granit forment la Montagne du désespoir. C’est au dos de cette pierre haute de 9m, face au Tidal Bassin, que Martin Luther King s’impose comme grand défenseur des droits civiques, bras croisés et yeux rivés sur l’horizon. La statue est vraiment impressionnante !

IMG_3876

IMG_3880

Le Capitole

De l’autre côté du Mall, se trouve le Capitole, reconnaissable avec son dôme. C’est le siège du Congrès, c’est à dire du Sénat et de la Chambre des réprésentants.Il est tout à fait de possible de réserver une visite guidée du Capitole mais attention « it’s all in English! » !

IMG_3885

Library of Congress

C’est la plus grande bibliothèque des Etats-Unis, créée en 1800, située juste à l’Est du Capitole.

IMG_3891

Les très nombreux musées de Washington

Washington est une ville avec beaucoup de musées. Nous avons pris le choix de ne pas en visiter, car il y avait souvent pas mal de queue et nous avons préféré profiter du beau temps. Sachez que les Smithsoniams, les musées concentrés dans le Mall sont des musées gratuits.

Le quartier de Kalorama

Des majestueuses demeures coloniales, des pelouses soignées et des fontaines de marbres. Il est impossible de ne pas tomber sous le charme de ce quartier où vivent ambassadeurs, hauts fonctionnaires et autres personnalités distinguées. C’est là d’ailleurs là que Barack Obama et sa famille vont déménager après la fin de son mandat.

IMG_3898

 Le quartier de Georgetown

Un quartier paisible et mignon, avec ses maisons d’habitation anciennes restaurées, ses jolies boutiques et ses restos, Georgetown est un quartier plein de charme ! Un canal, les bords de la Potomac River et puis la partie la plus résidentielle de Georgetown en remontant R Street. Ne manquez pas également, la première université catholique fondée en 1789, Georgetown University.

IMG_3823

Potomac River

Et ailleurs ?

Nous nous sommes également baladées dans d’autres quartiers tous aussi différents des uns et des autres. Je me suis vraiment sentie très à l’aise dans cette ville très étendue.

img_5768Un peu chaud ?

A Washington, il peut faire très chaud. Nous avons souvent eu des températures à plus de 30°C. En se promenant, vers Georgetown, nous avons aperçu une piscine. Le lendemain, à 11h, nous sommes donc allées faire un plouf. C’est une piscine publique, donc c’est gratuit pour les habitants et comme personne était pour vérifier, nous nous sommes fait passer pour des habitants de Washington !  En tout cas, c’était vraiment top. Il y avait peu de monde et la piscine était très propre. Il y a également des lignes pour ceux qui souhaitent nager ou des transats pour ceux qui préfèrent roupiller !

Francis Swimming Pool

2435 N St NW

Washington, DC 2002

Bon à savoir !dc1-450x450

Combien de jours passer à Washington ?

3-4 jours à  Washington, c’est bien mais si vous êtes adeptes des musées, prévoyez une semaine.

Le métro

Les tickets se présentent sous forme de de carte magnétique nommée Fare-Card. Tarifs : 1,85$ à 5$ variable selon les trajets et les heures. Il existe également un système de pass illimité à la journée : One Day Pass à 9$.

Ou dormir ?

Nous sommes restées au « The Normandy Hotel » qui se situe dans le quartier de Kolorama et à 15 minutes de Dupont Circle et franchement c’était super bien. L’accueil est chaleureux et une dégustation vin/fromage est offerte tous les soirs à 17h00 !

Ou manger ?

Et voilà un petit film réalisé lors de notre voyage à Washington !

Bonne journée !

Voyages

Cabanes dans les arbres – Le Pertuis du Rofo

15 mai 2016
IMG_3656 - copie

Grâce à un concours de cuisine auquel j’avais participé l’année dernière, j’ai eu la chance de gagner une nuit dans les arbres à Nivillac dans la région du Morbihan au sein de l’établissement le Pertuis du Rofo. Les propriétaires Myriam et Gildas innovent depuis des années pour satisfaire les besoins de chaque client. Dernière nouveauté; une cabane lodge perchée à plus de 35 mètres de haut et tout équipée !

Situé à quelques kilomètres de la petite cité de caractère, la Roche Bernard, Le Pertuis du Rofo vous propose des hébergements insolites. Au coeur d’un site naturel, surplombant la Vilaine, les séjours sont dépaysants.  Pour résumer, vous êtes au milieu de nulle part et cela fait un bien fou de se retrouver au coeur de cette nature verte !

Pour ne rien gâcher de cette expérience, notre cabane était très propre et avec une très belle vue sur la nature. Le Pertuis du Rofo propose quatre cabanes pouvant accueillir 2 à 4 personnes à un tarif de 135 euros/nuit. Les cabanes sont équipées de toilettes sèches et d’une réserve d’eau pour la toilette matinale. Sans eau, ni électricité, les propriétaires mettent à votre disposition des bougies et lampes frontales. Enfin, Gildas est d’une gentillesse extrême et il saura très vite vous rassurer concernant vos craintes de dormir dans une cabane.

IMG_3647 - copie

IMG_3651 - copie

IMG_3668 - copie

IMG_3642 - copie

IMG_3645 - copie

IMG_3656 - copie

IMG_3666 - copieLe matin, notre petit-déjeuner nous attendait au pied de notre cabane. Il a juste suffit de tirer la ficelle pour se régaler avec un excellent petit-déjeuner autour de produits locaux tout en le savourant sur notre petite terrasse.

IMG_3663 - copie

IMG_3665 - copie

A l’occasion du concours, j’avais également gagné un dîner à l’Auberge des Deux Magots à La Roche Bernard. Avec mon amie, Julie, nous nous sommes régalées. La salle de restaurant est décorée avec goût et le service est parfait. Idem, dans l’assiette, la présentation fait ravir les papilles !

IMG_4792

IMG_4793 - copie

J’espère que cet article vous donnera envie à vous aussi de dormir dans les arbres en pleine nature et de vous transformer en une sorte d’aventurier !

Je remercie énormément l’agence Gulfstream pour ces beaux cadeaux et cette belle expérience dans le Morbihan.

A très vite.

Juju

Voyages

5 bonnes adresses lyonnaises

27 avril 2016
lyon-facades-buildings-architecture-city-bridge.jpg

Lyon est une ville que j’affectionne particulièrement. J’y ai vécu 3 ans dans le cadre de ma licence à l’Institut Paul Bocuse et à chaque fois que j’y retourne, cette ville me rappelle des beaux souvenirs. C’est une métropole où j’ai également un pied à terre, car mes grands-parents et ma meilleure amie habitent là-bas. A chaque fois que je descends sur Lyon, c’est l’occasion pour moi de tester de nouvelles petites merveilles au quatre coins de cette jolie ville.

Voici donc quelques adresses testées et approuvées par le Bonheur à croquer by Juju :

Slake Coffee House

(9 rue de l’Ancienne Préfecture, 69002 Lyon)

DSC02062-e1444673866584

Chez Slake, on peut manger, boire, papoter et travailler (wifi) ! Pour un goûter, nous avons l’embarras du choix entre des muffins, cheesecake, brownie, cookies, financiers…Côté salé, la proposition tourne autour de salades, de tartes ou de sandwichs. Bref, je vous recommande ce petit bout de New-York avec un personnel tip-top et un décor canon.

Les Terrasses Saint-Pierre au Musée des Beaux Arts

(20 place des Terreaux, 69001 Lyon)

mba4-800

Après une exposition dans le musée, une pause s’impose ! Le cadre est sympa, l’addition est correcte et l’endroit bénéficie d’une jolie terrasse.

L’art et la Manière

(102 Grande Rue de la Guillotière, 69003 Lyon)

IMG_4310

Je suis allée dans ce restaurant par hasard après quelques recherches sur Internet et je n’ai pas été déçue. Tout y est ; une déco sympa, un patron très accueillant, une cuisine goûteuse et un rapport qualité/prix imbattable avec une formule déjeuner à 21 euros !

Le Labo

(39 rue de Marseille, 69007 Lyon)

FullSizeRender-1

Ce coffee Shop avec une décoration pas comme les autres est le lieu parfait pour se retrouver entre amis ou pour travailler (wifi à disposition). Du café super bon, des pâtisseries à tomber par terre et même des propositions pour le déjeuner, bref c’est l’endroit parfait et en plus les propriétaires sont très sympas.

Café Terroir

(14 rue Amboise, 69002 Lyon)

Ouvert il y a quelques mois par des amis de l’Institut Paul Bocuse, ce petit restaurant niché à côté des Celestins, vous fera ravir vos papilles. Cadre agréable, cuisine avec des produits frais et de saison et accueil chaleureux garantie !

Voyages

3 bonnes adresses parisiennes

3 avril 2016
photo-1455680108934-c4bbf13e3dd3

A chaque fois que je monte sur Paris, c’est pour des séjours très courts mais cette fois-ci avec le Lundi de Pâques, j’ai eu la chance de profiter un peu plus longtemps de cette belle ville. J’ai donc eu l’opportunité de découvrir de nouvelles adresses, car Paris regorge de merveilles et de délicieux restaurants.

Voici donc quelques adresses testées et approuvées par Le bonheur à croquer by Juju.

L’épi du Pain

(11 rue Dupin, 75006 Paris)

A quelques pas du Bon Marché, ce néobristrot mise tout sur les produits locaux respectueux des saisons et de la nature. Service attentionnée, cuisine raffinée et un bon rapport qualité/prix. Seul bémol, nous sommes un peu à l’étroit.

 

IMG_3946

La Chocolaterie – Cyril Lignac

La Chocolaterie est la toute nouvelle adresse pour les accros au chocolat. Ce magasin c’est un peu comme Charlie et Chocolaterie, on voudrait tout goûter des tablettes aux barres chocolatées. Pour les chocophiles non pressés, vous pouvez vous installer dans le salon mais également sur la terasse.

 

Monsieur Bleu 

Sous 10 mètres de plafond, ce restaurant est impressionnant avec sa vue sur la Tour Eiffel. Mais ce n’est pas tout, Monsieur Bleu ne se contente pas de vous préparer simplement votre déjeuner du Dimanche mais de vous sublimer des produits simples : ravioles de langoustines, tataki de thon, île flottante revisité. En clair, on se régale sans chichis.

xx Juju

 

Voyages

Mes coups de coeur à Majorque

2 février 2016
ob_1f9b64_img-2218

Cet été, je suis allée dans les Baléares et plus précisément à Majorque et Minorque. Pour vous raconter ce magnifique voyage, j’ai décidé de faire un court article qui concentre les endroits que j’ai préféré et que je vous conseille ! Ce premier article regroupe donc mes coups de coeur et les essentiels à Majorque.

Découvrir les richesses de la capitale, Palma de Majorque : ses ruelles, sa cathédrale gothique, son palais et les superbes patios du XVIIè-XVIIIès

ob_dd7f7d_img-2261

ob_b5b882_img-2265-2

Goûter au charme de Soller, que l’on peut rejoindre à bord d’un train à partir du port de Soller.

ob_9b4f33_img-2330

Louer un vélo et se balader dans le parc naturel de S’Albufera. Le parc s’étend sur 1 700ha sur la route menant de Port d’Alcudia à Arta et on y trouve plus de 200 espèces d’oiseaux différentes.​

ob_e645d2_img-2130 n2

Planer dans les ruelles d’Alcudia, étape obligée avant l’exploration de la péninsule du cap des Pinar. C’est une ville chargée d’histoire et très mignonne avec ses murailles. En revanche, je vous déconseille le port d’Alcudia qui lui est très bâti mais qui possède une très longue plage aux eaux bleues.

ob_c5cff6_img-2153

Marcher à pied du port de Pollença jusqu’à la Cala Saint Vicenç (30 minutes) et plonger dans les eaux turquoises de la Cala Carbo, loin de la foule. Elle fait partie de mes plages préférées du voyage. N’hésitez pas à marcher jusqu’aux autres Cala qui sont aussi très belles mais entourées d’hôtels.
ob_cd4f21_img-2202 ob_7fb2c9_img-2177

ob_1f9b64_img-2218-2Après un plongeon dans la Cala Saint Vicenç, prenez le bus pour rejoindre la jolie ville de Pollença où il fait bon flâner au hasard des ruelles. Si vous avez encore de la force, empruntez le long escalier qui conduit au sommet du puig del Calvari où se dresse un oratoire. La vue sur la ville et la baie de Pollença est magnifique.

ob_ab8f31_img-2221

Visiter le village d’Artà, un joli village médiéval avec un chouette marché mais extrêmement fréquenté par les allemands !

ob_473ce2_img-2230

Faire le marché de Sineu le Mercredi matin. Même si il y a un monde fou, c’est l’un des plus célèbres de l’île.

ob_bf3517_img-2253

Faire un stop au Port d’Antratx pour boire un verre sur le port.

ob_56c26b_img-2276

Aller jusqu’à la pointe de Formentor, la pointe nord de l’île qui vous réserve des panoramas formidables. Par contre, je vous préviens il y a énormément de monde !

ob_a34b56_img-2299

ob_28a8cb_img-2312

Et voilà le résumé de ces quelques jours à Majorque et les incontournables. J’espère en tout cas que cet article vous a plu. Si vous avez des questions concernant l’itinéraire, le logement, les plages ou autre chose, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et je vous y répondrai avec grand plaisir !