Sport

Compte-rendu : Course nature du Menhir 2017

24 mai 2017
IMG_1572

Dimanche dernier, j’ai pris le départ du 10,3km de la course nature du Menhir. Après ma grosse déception du semi-marathon de Nantes, j’ai eu envie de reprendre très rapidement le départ d’une course avant que la peur et l’appréhension ne m’envahissent. 

6h45, le réveil sonne…Je prends directement mon petit-déjeuner pour avoir le temps de bien digérer. Je passe prendre mon partenaire de course, Dan et nous partons direction Chateaubriand et plus précisément Saint Aubin les Châteaux, une petite commune rurale située entre Nantes et Rennes et au milieu de nulle part ! Si vous cherchez à prendre le grand air, c’est la destination !

Arrivés sur place, nous retrouvons nos copains de la team We run in nantes, Olivier, Benoit et Freddy. Le temps de s’échauffer, nous encourageons Olivier qui lui, prend le départ du 21km. Il est bien plus courageux que nous !

Ca y est c’est bientôt le départ. Nous ne sommes pas beaucoup, environ 80 personnes… La pression commence à monter. J’ai envie de réussir et de rattraper mon échec du semi de Nantes.

5,4,3,2,1…c’est parti.. et à fond… avec Dan, nous décidons de ne pas suivre les fous furieux et de nous caler au rythme de 4;40. Je regarde Dan, devant pour prendre son rhyme mais j’ai du mal avec le terrain qui est instable. C’est là que je me rends compte que je n’ai vraiment aucune préparation pour la course nature !

dsc_04353__oqd4n0

Vers le 5km, les choses sérieux commencent. C’est une longue montée d’environ 600 mètres qui nous attend dans la forêt.  Devant moi, un homme et une femme, mon objectif les dépasser, ce qui me permettra de prendre un certain rythme et de ne pas me laisser avoir par la difficulté. Chose faîte , chose due !

Ahh! Revoilà un peu de plat. Nous passons devant un bénévole qui me dit que je suis 4ème féminine et qu’il faut que j’accroche pour être au plus près la 3ème mais je sais qu’elle est très loin.

Voilà, une grande descente. J’essaye de suivre Dan, car je sais que les descentes ce n’est pas mon fort mais je me laisse aller. En bas de la descente, on contourne un lac puis je tourne la tête à droite avant de voir : « 200m-18% ». Je crie haut et fort : « Non mais c’est une blague ». Quand je vois la côte, je me dis que ce n’est pas possible mais Dan m’encourage , je raccourcis ma foulée et je le suis. Il gueule mon prénom pour que je ne lâche pas et que je tienne. Nous voilà arrivés en haut ! Victoire ! Nous traversons une chapelle, très original, pour une course nature !

Je regarde ma montre qui m’indique 10km, on ne devrait pas tarder à franchir la ligne d’arrivée mais non en faite, pas vraiment ! Il nous reste pas mal à de mètres à parcourir. Le parcours fait finalement 11km.Le dernier kilomètre passe à une allure folle même si les cuisses commencent à piquer. Plus que 200m avant la ligne d’arrivée. Je donne tout ce qu’il me reste et voilà ça y est c’est fini. Un petit clap dans la main de Dan, car c’est grâce à lui que je termine 4ème féminine. On s’est relayés tout au long de la course. Moi dans les 6 premiers km et lui dans les derniers kilomètres. Merci à toi. J’ai été également super heureuse de partager une course avec lui. A chaque fois, il y a toujours un de nous qui lâche mais cette fois nous avons été unis jusqu’au bout !


Je termine alors les 11km en 54 minutes et des poussières et 34ème sur 82, au classement général. Je suis plutôt satisfaite et un petit peu plus rassurée après mon échec au semi-marathon.

IMG_1500

J’espère que ce petit récit de ma première course nature de l’année vous a plu !

A très vite.

xx

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply