Sport

Compte-rendu : les 10km l’Equipe 2016

9 juin 2016
FullSizeRender-35

Dimanche 29 Mai, je prenais le départ des 10km l’Equipe pour la première fois.

Cela faisait un petit moment que je souhaitais tester cette course depuis le temps que j’en entendais parler. Cette année, nous étions 17 170 runners précisément à prendre le départ dont 36% de femmes.

Retrait des dossards 

Ce n’est pas moi qui ai retiré mon dossard et c’est ma petite soeur qui était de corvée (oui, la course à pied c’est pas trop son truc !). En tout cas, le retrait a été super efficace : un petit sac, le débardeur et quelques goodies.

IMG_5006

La veille

Le samedi, j’ai passé la journée à Rolland Garros donc c’était plutôt une journée tranquillou.

J’avais décidé de courir ces 10km avec un objectif : courir en dessous des 47 minutes. En effet, ces derniers mois, je me sentais bien et j’avais réussi à courir les Foulées de l’Eléphant en 47;16. Je pense donc que j’étais capable de courir aux alentours des 47 minutes.

Le Dimanche : D-Day
065cb

7h, je me réveille pour avoir le temps de digérer mon petit-déjeuner.

8h30, nous arrivons au sas 47 minutes. J’ai la chance d’avoir ma petite soeur avec moi qui récupère tous mes affaires. L’intégration dans le sas se fait de façon très fluide et il n’y a pas trop de monde. Je parviens donc à me faufiler vers le début et me placer à côté du meneur d’allure.

9h, le premier sas Élites part. L’ambiance est assez au rendez-vous mais différente des autres grandes courses que j’ai pu faire comme le Run In Lyon. J’ai l’impression d’être la seule femme parmi tous ces hommes !

9h10, le départ est lancé. Je pars tout de suite avec le meneur d’allure et je suis très surprise de courir à mon vrai rythme dés le départ. En effet, les routes sont très larges et les vagues de départ ont été bien menées, résultat pas de ralentissements ni de bouchon durant la course. J’arrive dont à tenir une allure aux alentours des 4.45min/km. J’aperçois ma mère et mon père qui sont là pour m’encourager. Puis tout à coup, je rentre dans quelqu’un qui était en mode footing et que j’avais pas vu. Cette femme était partie du Sas 43 minutes mais je me demande aujourd’hui qu’est-ce qu’elle faisait là et à cette allure ? J’ai rien dit mais j’aimerais tellement que certaines personnes respectent leur Sas.

Tout se passe donc très bien jusqu’à cette premiere montée vers Daumesnil. J’essaye de m’accrocher à cette flamme verte mais en vain. Je la sens s’éloigner. Le premier ravitaillement arrive, je le zappe comme dans chaque 10km et j’essaye de rattraper le meneur d’allure qui s’est encore éloigné. C’est vers le 5ème kilomètre que mon rythme va fortement se ralentir puisque je vais passer au delà des 5min/km.

Et revoilà encore une montée. Mais là je n’en peux plus et mon corps me dit stop. Mes jambes ne veuillent plus avancer et j’ai presque envie d’arrêter. Vers le 7ème kilomètre, le deuxième meneur d’allure 47 minutes me double. J’essaye donc de me raccrocher à lui mais rien n’y fait.

Je croise de nouveau mes parents qui ne doivent pas comprendre ma stratégie de course !

J’essaye tout de même de puiser dans mes dernières ressources pour terminer du 9ème au 10ème km en 4’50 grâce aux encouragements de ma petite soeur. Je passe donc la ligne d’arrivée en 50;46, les larmes aux yeux et mécontente de mon chrono. J’essaye tout de même de garder le sourire, car ce ne sera qu’un mauvais souvenir et je vais très vite reprendre ma revanche !

Photo 10km l'Equipe

Toujours garder le sourire même dans la souffrance !

Je récupère ma très belle médaille (pas vraiment méritée…) avant d’aller retrouver ma petite soeur.

1-10kmEquipe-2016-RCL-1203db4f1

Bilan :

J’ai plutôt apprécié cette course même si je trouve qu’elle reste une course très masculine. Le nombre de participants était très bien géré ainsi que les SAS. Par contre, il faut savoir que le parcours n’est pas vraiment plat : quelques montées et quelques faux plats sont à prévoir.

Concernant mon résultat, je vais reprendre très vite ma revanche avec les prochaines courses natures et trails qui arrivent. Je termine tout de même 652ème sur plus de 6000 femmes qui couraient.

Prochain rendez-vous ? Au Run in Lyon, pour j’espère descendre cette fois-ci descendre sous les 47 minutes pour de bon !

En tout cas je tiens à remercier ma petite soeur pour son soutien et également à mes parents pour leurs encouragements.

IMG_5017

A très vite !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply