Sport

Compte-rendu : Vendée Raid’O Score 2017

7 juillet 2017
IMG_5997

Il y a quelques mois, Lauriane me proposait de faire le Vendee Raid O’Score. Je fonce donc voir sur le site mais pas vraiment beaucoup d’informations : 220km et 17h d’efforts…Cela me laisse un peu perplexe…Cette idée me paraît vraiment folle mais Lauriane ne va pas mettre longtemps à me convaincre ! Ce type d’épreuve me plaît vraiment et j’ai envie qu’on se lance un nouveau challenge !

Ce compte-rendu est donc vraiment le récit de deux amatrices raideuses, mais sportives « lâchées » dans la nature pour parcourir un raid de plus de 100 km !  Oui, des amatrices, car nous sommes loin d’être des pros du raid. Le sport de Juliette c’est la course à pied et celui de Lauriane, le tennis. Même si je cours un 10km en moins de 45 minutes, j’étais loin d’être prête pour enchainer de multiples épreuves et le tout en orientation ! Oui vraiment, car il y a quelques mois, on ne connaissait rien au raid, on ne savait même pas se servir d’une boussole ! Mais en tant que filles volontaires, sportives et à la recherche de nouveaux challenges, on avait vraiment envie de se lancer dans un raid 100% orientation, 100% nature, 100% adrénaline et on allait s’y préparer. Au programme, des entrainements de canoë, des randos VTT, des courses à pied, de la course d’orientation et pour finir un premier raid de 45km au mois de Mai.

C’était donc le 17 et 18 Juin qu’avait lieu le Vendée Raid O Score, un raid pas comme les autres où c’est le nombre de balises pointées qui comptent avant le chrono. La couleur était annoncée ; 450 balises, d’une valeur d’1 point chacune réparties dans 29 sections, sur un parcours de 250km en forêt, chemin, sur route et rivière. L’organisation l’avait annoncé, le raid est infaisable dans sa globalité, la stratégie va être aussi importante que le physique ou la technique d’orientation.

Au programme, 4 types de déplacement :  la course à pied, le VTT, le Run & Bike et le canoë avec des supports variés (cartes IOF, IGN, vues aériennes, roadbooks, fléchés allemands).

C’est donc 2 journées de raid bien chargées qui nous attendaient. Précisons aussi que le raid à eu lieu le week-end de la canicule !

Capture d’écran 2017-06-20 à 05.48.38

Pour ce compte-rendu, je ne vais pas faire un déroulé section par section, car cela serait trop long et vous ne lirez pas jusqu’au bout, mais voici les temps forts.

J-3

Nous recevons notre Roadbook avec les différentes sections. Avec lolo, nous prenons le temps d’éliminer celles nous souhaitons pas faire afin de ne pas nous retrouver hors délai. Mais sincèrement, au premier abord, la compréhension du roadbook a été difficile pour nous, car nous n’étions pas sûres de le comprendre comme il le fallait avec les différentes couleurs. On décide alors d’envoyer un email à l’organisateur du raid, qui a vraiment dû se demander qu’est-ce qu’on faisait dans ce raid…

Capture d’écran 2017-06-30 à 11.30.33

Mais difficile de savoir si ces options seront payantes, car la difficulté du parcours, la forme physique ou les éventuelles erreurs pourraient tout chambouler très rapidement

Jour 1 : Samedi 17 Juin

Lauriane passe me récupérer chez moi à 7h et nous prenons la direction de Poirée sur Vie.

Une fois arrivé sur place, on récupère notre dossard, on dépose notre sac pour la nuit et nos vélos. Je commence à stresser, le niveau des équipes engagées est très élevé, puisqu’il s’agit d’une étape pour récolter des points pour les championnats de France. Bref, au début avec Lauriane, on ne se sent pas vraiment à notre place et on se demande vraiment ce qu’on fait là !

Puis  transfert en car jusqu’au lieu du départ. On en profite pour prendre notre déjeuner à 10h : une salade de riz !!! Il faut bien prendre quelques forces ! Briefing sur la plage : des informations importantes mais difficile de tout mémoriser !

Ca y est, c’est le grand départ sur la plage de Saint Hilaire de Riez. On part pour un prologue de 1,8km en course à pied puis on enchaîne avec la première C/O en forêt. On fait le choix de ne pas perdre notre temps, car ce n’est pas notre fort. On souhaite prendre de l’avance en début de journée pour se caler sur les horaires conseillés par l’organisation. Comme nous sommes des débutantes aguerries, on veut suivre à la lettre le raidbook envoyé quelques jours avant par l’organisation !

On enchaîne avec une VTT’O en ville. Le début est un peu difficile. On a toujours du mal à se mettre dans le bain…On décide d’aller au plus court mais finalement on ne va pas trop mal s’en sortir !

Et là, c’est le début des surprises !

Il est temps de commencer l’épreuve de canoë. Lauriane n’a pas vraiment envie de salir ses nouvelles Salomon mais il faut se mettre à l’évidence qu’il n’y pas vraiment le choix et qu’on va avoir les pieds couverts de vase.

IMG_5348

IMG_5349

IMG_5350

IMG_5351

En effet, il faudra souvent descendre sur la berge avec son embarcation sans finir dans la vase puis tenter de pointer son doigt dans les boitiers sauf que la marée descend et pas les balises ! On tombe alors souvent dans les pièges de la vase à s’enfoncer, au point que je n’arrive plus à avancer ! Je laisse donc mes chaussures dans la vase pour aller biper et pour enfin récupérer mes chaussures à la main ! Bon à vrai dire, je vais terminer la section canoë en chaussettes ! Quant à Lauriane, elle fera un petit plouf pour se rafraichir !

la vase

Un peu plus tard, Lauriane fera une lourde chute, dans un espèce de parc à huitres en essayant d’attraper une balise et nous serons également obligées de laisser une autre balise de côté, car nous sommes bien trop petites pour l’attraper.

Arrivé à Saint-Gilles Croix de Vie, il faut porter le canoë mais ouf, nous allons tomber sur des garçons charmants qui vont nous aider ! Merci à eux !

kayak

galanterie 1

kayak 2

Cette  deuxième section de canoë nous paraît interminable. En plus, nous avons le vent de face sur les derniers kilomètres !

Et comme si on en n’avait pas eu assez, il a fallu qu’on loupe l’embranchement pour rejoindre l’arrivée du canoë ! On terminera alors à porter notre canoë sur plusieurs mètres au beau milieu des bottes de pailles !

on récupère le canoé

IMG_5568

IMG_5569

35401449995_0bc4057fa5_o

On bouclera le canoë en 3 heures au lieu des 2 heures prévues. Nous avons donc pris un sacré retard. Quand nous arrivons au poste de contrôle, la C/O en relai est fermé, ça tombe bien on ne voulait pas la faire !

jour 1

Les sections s’enchainent vite, c’est très dynamique mais on garde notre bonne humeur !

On s’accord un petite pause au ravitaillement pour reprendre des forces ; saucissons, bananes, tuc…

Puis, c’est reparti pour du VTT en tracé allemand. Je m’occupe de la carte et Lolo du compteur. Tout se passe bien ! J’avais révisé quelque jours avant le tracé allemand donc on s’en sort parfaitement bien sans aucune fautes commises.

IMG_5604

IMG_5601

IMG_5608

Puis s’en suit le gros suivi VTT’O entrecoupé de 2 CO. Encore une fois, on va au plus direct en récupérant des balises sur le chemin, qui s’avère assez technique. Un manque d’attention va me faire chuter dans le fossé !

lolo vtt

juju vtt

On enchaine les dernières sections pour terminer sur la dernière C/O à pied du premier jour. Puis nous bipons le boîtier d’arrivée avec 10 minutes d’avance sur l’horaire d’arrivée conseillé. Après plus de 50km en VTT, 15km de kayak et 10km de trail, nous terminons notre première journée, il est 21h20. Ce fut un début de course compliqué avec seulement 59 balises récupérées et 83ème sur 87 au classement. Néanmoins, nous sommes si heureuses d’avoir tenu une certaine cadence malgré les chutes et les blessures.

arrivée

Capture d’écran 2017-06-20 à 05.42.48

IMG_5883

L’objectif de la deuxième journée sera donc de grappiller quelques places au classement et d’être plus rapides pour récolter plus de balises. On ne traîne pas, on file à la douche, une bière, on dîne et zou au lit !

Jour 2 – Dimanche 18 Juin

Réveil à 1h50 et après uniquement 4h30 de pause, notre départ est prévu à 3h05. Ca pique un peu !

Après une nuit très courte et peu reposante, car avec Lolo, nous n’avons pas réussi à fermer l’œil de la nuit, nous reprenons le départ avec quelques douleurs mais le genou de lolo va un peu mieux. Ouf ! Il nous reste 9 heures de course à faire.

Les 2 épreuves de nuit sont source d’angoisse pour moi. Déjà que de jour on a du mal mais alors de nuit…Je récupère la carte du VTTo, ça va, ça n’a pas l’air trop compliqué.  Je préviens Lauriane qu’il faut tenir le rythme de ceux qui sont devant, car je n’ai pas envie qu’on se retrouve seules au milieu de nulle part, en pleine nuit ! En plus malgré toutes mes lampes, je ne vois riennnnnn ! Quant à Lauriane, ça n’a pas l’air de lui poser problème; elle fonce !  On enchaine quand même les balises sur un bon rythme, les jambes sont là.

On continue après par une C/O course à pied qui se passe plutôt bien. On fait impasse sur quelques balises pour ne pas perdre trop de temps.

Puis arrive le canoë sur le lac de d’Apremont. C’est magnifique, car le ciel est plein d’étoiles et c’est très beau avec toutes les frontales allumées. Là aussi, tout se passe pour le mieux même si j’ai mal aux épaules !

kayak nuit

Toujours dans la nuit, on enchaine avec un Bike and Run. Je décide de courir pendant toute la section pour soulager le genou de Lauriane et on essaye de faire au plus court pour ne pas prendre les balises qui sont éloignées, un peu comme d’hab ! lol !

Ces quatre épreuves de nuit étaient vraiment particulières ; une atmosphère calme, de fraicheur et d’isolement. On en prend plein la vue surtout avec le soleil qui se lève sur le lac.

Puis on repart en VTTo pour rejoindre une nouvelle section.

run and bike

Un petit ravito s’impose entre deux sections !

ravito

S’en suit un Run and Bike Mémo. Je décide encore de courir, car je me sens en forme. Il faut mémoriser à chaque fois la balise sur une carte et aller à cet endroit, On arrive avec de la marge à l’arrivée de cette section et nous décidons alors de faire la C/O urbaine.

Après la C/O urbaine, c’est un tracé allemand en VTT qui nous attend. On est contente, on aime bien !

tracé allemand

On enchaîne avec un Roadbook en VTT, sans encombre, mais à 1h30 de la fin on commence à être cuites mais on ne lâche pas. On enchaine les sections pour finalement terminer par un Run & Bike qui nous amènera à Poiré sur Vie. Je commence à courir pour après récupérer le vélo.

34615056423_544bbda108_o

35037602910_932cf6826d_o

35037603080_53a41268fd_o

35037603330_f4250b77cb_o

Lauriane sera finalement prise d’un coup de chaleur et je décide alors de terminer en course à pied, en plus, ça tombe bien, je me sens vraiment bien, au point de terminer à plus de 12km/h ! Bon c’est loin d’être ma vitesse au 10km mais bon je ne suis pas peu fière après ces centaines de kilomètres dans les jambes !

arrivée jour 2

THE END

Ca y est nous arrivons. On décide de faire impasse sur la C/O mémo, la dernière épreuve facultative du raid et nous franchissons la ligne d’arrivée des images plein la tête. Que ce fut dur, mais que ce fut bon !

Puis ça sera la récompense ; un petit apéro, un repas bien sympa et la remise des prix.

Bilan

Ce raid est très exigeant physiquement et mentalement. Les enchaînements sont très rapides, on ne prend jamais vraiment le temps de se reposer !  Mais nous avons vraiment passé un super raid. Il a fait chaud, mais le temps à rendu ce raid inoubliable avec des paysages à couper le souffle.

Les organisateurs nous ont proposés des parcours très intéressants, des épreuves variées et une multitudes de ravito  ! Donc vraiment un gros merci à l’organisation et à tous les bénévoles qui prennent vraiment soin de nous. Vraiment, c’était une organisation parfaite ! Pas un bénévole n’avait pas le sourire, tous étaient compréhensifs et ça c’est vraiment agréable quand on est au bout du rouleau !  Ce sont eux les héros du week-end ; tu jettes ton vélo par terre et tu le récupères 2 sections plus tard bien rangés et ils sont toujours à notre écoute.

Lolo, merci à toi, tu assures et ce fut un réel plaisir de faire équipe avec toi. J’ai eu une coéquipière hors pair. J’ai été ravie de partager cet exploit sportif avec toi, un challenge que je n’aurais pas pu partager avec des personnes autres que toi <3

Nous sommes d’autant plus fières, car nous avons bien remonté en terminant 73 sur 87ème (bon avec les abandons… lol) et le tout avec 132 balises. Oui, on est peut-être dans les dernières mais vous en connaissez vous beaucoup de filles qui se lancent dans des raids de cette envergure ?!

IMG_5882

Ce raid nous a permis de découvrir de jolis endroits de Vendée méconnus. Merci également pour la thalasso gratuite lors de la section canoë !

L’avantage de ce raid, c’est que même les plus novices pouvaient participer, car nous sommes libre de choisir nos option. Bon bien sûr, il faut savoir lire une carte et être bien physiquement ! Mais en tout cas, c’était super chouette ! Des images resteront longtemps gravées dans nos têtes. Merci encore !

Et voilà une petite vidéo qui retrace notre sacrée aventure !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Thomas 8 juillet 2017 at 7:31

    Cetait cool de vous prendre en photo en tout cas vous aviez toujours le sourire !! Bravo à vous ! Finir le VROS n’est pas anodin, à dans 2 ans ; )

  • Leave a Reply