Sport

La spiruline pour les sportifs : pourquoi et comment l’utiliser ?

16 mars 2016
IMG_3410

Cette micro-algue, vieille de 3 milliards d’années revient petit à petit sur le devant de la scène du bien-être et de la santé.

Aujourd’hui, elle est de plus en plus conseillée par des professionnels de la santé. Mais qu’en est-il vraiment de cette algue ? Quels sont les bienfaits sur les sportifs ?

Atout santé par excellence

La spiruline est extrêmement riche en protéines, ce qui en fait l’aliment de prédilection des sportifs et des végétariens. Elle est également connue comme l’aliment le plus complet que l’on puisse trouver dans la nature. Elle possède en effet les 8 acides aminés dont le corps a besoin. Elle est une source complète en oligo-éléments et minéraux : zinc, fer, cuivre, chrome, sélénium ainsi que tous les autres minéraux (calcium, sodium, potassium, magnésium et phosphore). Et elle est également très riche en vitamine A, D, E, K. Bref, la micro-algue parfaite  !

A consommer sans modération 

Il est très intéressant de glisser cette micro-algue dans son alimentation au quotidien et ce pour toujours.

Elle est idéale pour apporter de l’énergie avant l’effort, mais aussi pour améliorer la récupération musculaire après l’effort.

Libre à vous de choisir votre mode de consommation. Vous pouvez trouver la spiruline sous trois formes : en poudre, en paillettes ou en gélules et en comprimés.

Apparamment il reste inutile de la prendre « bio », car la micro-algue n’a toujours pas le label AB. Pour la cultiver, les producteurs utilisent un complexe minéral correspondant à ses besoins mais aussi sans résidu organique pouvant déséquilibrer le milieu de la vie. Donc le plus important, pour choisir une spiruline saine c’est la façon dont elle est cultivée : dans des bassins à ciel ouvert et non sous-terre et séchée naturellement. On privilégie bien sûr l’origine France et on évite la Chine où la pollution contamine les bassins. L’idéal reste de s’en procurer auprès des producteurs français répertoriés sur le site de la Fédération des spiruliniers de France. On peut aussi en trouver en magasins bio ou aussi sur le site internet Valebio, là où je me la procure.

IMG_3304

Comment la consommer ?

Je trouve que l’odeur de la spiruline n’est pas très appétissante, d’où la raison pourquoi j’ai préféré privilégier les comprimés. Vous pouvez compenser le goût de la spiruline avec un jus de fruits ou une compote en fonction de comment vous la consommez.

Commencez par une cure de manière progressive avec 1 gramme par jour pour arriver jusqu’à 6 grammes par jour pour une consommation régulière.  Mais 3 grammes peuvent également suffire. (1 comprimé : 500mg). Par contre, il ne faut surtout pas dépasser les 10g par jour.

A partir de quand les effets se font ressentir ?

Cela dépend de chacun, mais en général 1 mois après le début de la cure.

Et moi dans tout ça ?

Tout a commencé quand j’ai fait une anémie sévère en Décembre et qu’on m’a parlé de la spiruline qui pourrait m’apporter du fer. J’ai donc commencé cette cure début Janvier quand mon taux d’hémoglobine remontait petit à petit.  Cette cure de 2 mois m’a fait beaucoup de bien. Je me sens beaucoup plus en forme. C’est comme un puissant effet anti-fatigue dans la vie de tous les jours ! Je me sens moins fatiguée et j’ai une meilleure récupération après mes séances d’athlétisme.

Alors convaincu ?

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply UnPetitBoutdElise 26 avril 2016 at 8:08

    Je suis aussi en grosse anemie avec un traitement fer+ vitamines C pour 3 mois. Mais je vais reprendre une cure de spiruline juste derrière parce que ça remonte pas vite la ferritine et le taux d’hémoglobine !
    Merci pour ton article

    • Reply jujuh91 27 avril 2016 at 4:47

      Bonjour Elise,

      Effectivement, ça peut prendre énormément de temps pour faire remonter le taux d’hémoglobine. J’étais à 9 en Décembre et j’étais à 11 en Février… C’est long ! Mais ne perds pas espoir, tu vas vite retrouver tes forces, notamment avec une petite cure de spiruline.

    Leave a Reply