Sport

Mon état d’esprit à 1 semaine jour pour jour du marathon de Paris

7 avril 2019
IMG_2900

Comme vous le savez, ou peut-être pas encore, pour la première fois, je m’apprête à courir le marathon de Paris. 

1 SEMAINE JOUR POUR JOUR DU MARATHON DE PARIS

A 1 semaine jour pour jour de l’objectif final, je me sens excitée mais en même temps anxieuse. Je me sentais de passer ce cap mais néanmoins, c’est une épreuve qui me fait très peur. Est-ce que je vais vraiment y arriver  ? Mais, le rêve de devenir « marathonienne », l’émotion et la fierté qui se dégagent de cette expérience me font oublier mes craintes.

Ces craintes et la volonté de vraiment relever ce défi m’ont font suivre une préparation assez spécifique.  Merci à mon coach Freddy ! Je m’en rends compte au fil des semaines, depuis que j’ai commencé, qu’il vaut mieux bien préparer cette épreuve. D’ailleurs, ça me rassure au fur et à mesure de mon plan : km après km, je me dis que  » peut-être bien que je vais y arriver…! » 

Mon objectif 

Lorsque l’on se prépare un plan d’entraînement, il faut avant tout s’interroger sur l’objectif que l’on souhaite atteindre. Dans mon cas et pour mon premier marathon, je ne souhaite que le terminer (ce qui est déjà pas mal lol). Mais bien sûr, j’ai un autre petit objectif derrière !

L’entrainement

J’ai alterné des footing, des séances de fractionné à ralllooooonge et des sorties longues. J’ai eu la chance d’être accompagné par les garçons de mon association qui ont toujours été là pour moi. Je craignais les sorties longues mais finalement, en changeant de parcours très régulièrement c’est passé tout seul ! Côté météo, j’ai eu énormément de chance, le temps idéal pour s’entrainer !

IMG_3096

Et côté esprit ? 

En ce moment, ma vie professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là. De ce fait, j’ai perdu énormément confiance en moi, je ne sais plus trop quels sont mes atouts, je suis stréssée et j’ai perdu ma joie de vivre. Je me pose alors plein de questions à une semaine de l’échéance. Mon esprit n’est pas tranquille, j’ai la tête ailleurs et pourtant je sens que je suis prête, les jambes sont là… Courir ce marathon est un engagement vis-à-vis de moi. J’ai envie de prouver que je peux réussir, j’ai envie de montrer que je suis capable d’accomplir des choses.

Y’a plus qu’à ! Et je vais la franchir cette foutue ligne d’arrivée ! 

Mon dossard sera le 18677

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply