Browsing Tag

we run in nantes

Sport

Compte-rendu : Semi-marathon de San Sebastiàn et un record !

30 décembre 2017
20x30-SANB3595

Il y a maintenant un mois, je suis partie avec une partie de la troupe We run in nantes pour un week-end sportif à San Sebastiàn en Espagne. Au programme ; le semi-marathon ! Et un record !  

Ca faisait quand même presque 7 mois que je l’attendais ce record.  J’avais échoué en Avril dernier, mais là j’avais envie de prendre ma revanche. Surtout que tout le monde me disait que j’en étais capable. Alors merde, il était temps que je me bouge ! 

Ma préparation

Dans un premier temps, je m’étais préparée pour un 10km avant la prépa du semi-marathon mais finalement je me suis blessée à la cheville. Avec mon coach Freddy, nous avons alors décidé de revoir l’objectif à la baisse; 1h45. Mais dans un coin de ma tête j’avais envie de faire bien mieux qu’1h45. J’avais déjà fait 1h44 sans entrainement et 1h42 avec un peu d’entrainement !  Après quelques semaines de repos sans course à pied, j’ai alors commencé la prépa de semi-marathon de bon pied 😂 (c’est le cas de le dire !). 6 semaines de préparation à 5-6 entrainements par semaine. Au début, la reprise étaient vraiment difficile. Puis au fur et à mesure des entraînements, je me sentais de plus en plus à l’aise et la possibilité d’un petit record me semblait encore semble envisageable. J’étais motivée comme jamais, enchainant les bornes et les entrainements. La prépa s’est bien déroulée avec un bon compromis entre sortie plaisir, fractionné long et court. Les séances étaient parfois agréables, d’autres fois moins drôles et plutôt intenses ! 😝

Le séjour à San Sebastiàn

Nous sommes arrivés le Vendredi soir dans un super appartement et nous avons alors profité du Samedi pour visiter la ville et bien sûr aller chercher nos dossards. Le village, reste assez basique puisque cela reste une petite organisation. Mais c’est quand même très sympa et impressionnant, car il était dans un vélodrome. Ca nous met direct dans l’ambiance ! 🤗

DSC_6984

DSC_6988

La veille au soir

On ira faire un petit footing de 30min pour dérouler les jambes puis une discussion s’impose sur la gestion de la course de demain ! Thierry et Régis me sentait capable de faire 1h40. Franchement, je suis loin d’être la personne qui a le plus confiance en moi et sur le coup je ne savais pas quoi penser. Je m’étais entrainée pour faire 1h45 alors je ne sais pas comme mon corps allait réagir. Mais ces dernières semaines, j’avais vraiment la forme. Régis décide alors de faire mon lièvre, j’accepte !

DSC_6926

 

Le jour J

Dimanche 26 Novembre, le réveil sonne à 6h. Je me réveille plutôt en forme et déjà dans ma bulle ! Je rejoins Thierry et Richard, qui sont déjà au taquet pour préparer le petit-déjeuner !

Je pars regarder un oeil par la fenêtre. Il fait noir mais il ne semble pas pleuvoir. Oui, météo France annonce « pluie forte » toute la matinée…Ca fait peur… tandis qu’Eric croit en la météo d’Hendaye qui annonce grand soleil !

Bon finalement, la pluie ne résistera pas !

Il est 8h, une dernière petite photo de groupe s’impose puis nous partons en petit footing avec nos sacs poubelles sur nous jusqu’aux consignes. Nous arrivons alors au village de course, trempés ! Je laisse alors mes affaires à la consigne mais je garde un vieux tee-shirt pour avoir chaud jusqu’au départ. Avec Thierry, Dan, Régis et Richard, nous partons rejoindre le sas. Je m’étais inscrire dans le sas 1h50 mais finalement nous décidons de se mettre dans le sas d’1h40. Et ça y est il fait beau et le soleil commence à montrer le bout de son nez !

DSC_0003

Ca y est, nous sommes plus qu’à quelques minutes du départ. Je me concentre, je sais ce que je dois faire et je vais le faire. 😊

Km 1

On s’élance, dans la foule et ça ne bouchonne pas du tout. Dés le départ, nous prenons un bon rythme mais tranquille pour ne pas être tout de suite dans le rouge. Nous passons le premier km en 4’52.

Km 2-10

Je me mets dans les pas de mon lièvre, Régis et je suis dans ma bulle pour me concentrer sur mon objectif. Puis vers le 2ème kilomètre, on accélère un petit peu pour se mettre sur une base de 4.45. Vers le 5ème km, il semble que Régis me trouvait bien, alors il a décidé d’accélérer de nouveau et de nous mettre sur un rythme de 4;40. A vrai dire, je ne m’en suis pas du tout rendue compte. Je faisais confiance à Régis et je n’ai pratiquement jamais regardé ma montre. Tous les 4kms, je m’hydrate avec mes gourdes d’eau sucrée. Et on continue tout en maintenant l’allure. Les jambes déroulent, et tant que ça passe, c’est des secondes gagnées sur le chrono final. Avoir un pacer perso à côté de moi me rassure, je sais que si je décroche, il y aura quelqu’un pour me motiver. Mais là, je suis vraiment surprise, car je me sens vraiment bien. Vers le 7ème km, Richard nous lâche, il préfère ne pas se cramer dés le début de la course pour profiter jusqu’au bout. Puis vers le 9ème, ça sera au tour de Dan qui n’arrive pas à tenir le rythme.

DSC_0027

Km 10-12

C’est le bord de mer. On passe le 10km en 47;11. Nous sommes en avance. Je suis aux anges. On croise Marie qui nous encourage et c’est super cool.  Sinon, je n’en crois pas mes yeux, car je me sens vraiment bien. J’ai hâte de passer le 13ème km qui est souvent décisif sur un semi-marathon. Si je suis bien au 13ème, c’est que c’est mon jour !

DSC_0043

Km 12-14

Nous voilà vers le 12ème kilomètre. Nous longeons le bord de mer, c’est juste magnifique ! J’admire le paysage et je prends même le temps de faire un petit coucou au photographe !
20x30-SANE2080

20x30-SANE2079

20x30-SANE2082

Petite difficulté du parcours, avec un tunnel. Régis me dit alors de ralentir sur la montée. Je l’écoute et c’est vrai que ça fait du bien. On passe alors le 13ème km et là Régis me dit ; « C’est ton jour Juju, tu vas le faire ton record ! » Et pour une fois, dans ma tête, j’y croyais vraiment, car les jambes étaient là et les sensations étaient vraiment bonnes.

Km 15-16

Retour sur la plage et on commence à accélérer tout doucement. Régis me dit que je suis capable de faire mieux que mon objectif initial.

Km 17-18

Tout doucement, on se met sur un rythme de 4;35. Ca commence à devenir dur pour Thierry, qui nous lâche vers le 18ème km.

km 19-20

Régis continue d’accélérer le rythme, ça commence à devenir difficile. Je ne regarde toujours pas ma montre mais après avoir regardé les données, je comprends pourquoi je commençais en avoir plein les jambes; nous étions entre 4;25 et 4;30 ! Le 20ème km sera vraiment long, c’est 100% au mental désormais.

Le finish ! 

Ca y est on rentre sur la piste, il nous reste 200 mètres ! Régis me dit alors de tout donner !  Il est alors l’heure d’envoyer mon plus beau sprint, depuis le temps que je rêve de terminer une course sur une piste !  On prend l’extérieur et je m’envole vers la ligne d’arrivée (oui oui, je m’envole, je vais atteindre les 18km/h😅)

20x30-SANB3595

20x30-SANB3600

Je passe devant les photographes, impossible de faire un truc cool, un sourire, un geste. Je passe sous l’arche et c’est fini ! 1h38’44 à ma montre.  Je suis la plus heureuse !. La joie est immense et nous nous tombons dans les bras. Oui, ce chrono je l’attendais depuis Avril dernier ! On sera très rapidement rejoint par Thierry qui termine en 1h39’59 ! Il voulait faire sous les 1h40, ça c’est fait !

Eric, courant le marathon, on part l’encourager. On se place vers le 36ème km.  Certains sont encore lucides et dans le coup mais d’autres sont à l’agonie. Le spectacle est sublime et souvent poignant. Avec tout l’équipe, nous ne retenons pas nos encouragements qui font énormément de bien à tous. Eric terminera en 1h36 pour son premier marathon ! Chapeau bas !

Un peu plus tard, on retrouve tout le reste de l’équipe. Super contente de constater que je ne suis pas la seule à avoir fait un beau RP, tout le monde se félicite.  On peut vraiment fêter ça ! Pour la peine, je commence par une petite bière ! (oui, oui j’avais arrêté l’alcool, toutes boissons sucrées et alimentation grasse pendant 2-3 semaines ! et ça valait le coup 😉)

Le bilan !

Cette journée sportive aura vraiment été fantastique. J’aurai été comblé au delà de toutes espérances, non seulement par ma performance, mais aussi par celles de mes amis et l’incroyable force émotionnelle partagée avec ces véritables athlètes.

Merci à mon lièvre Régis, à mon coach Freddy, à ma famille, mes amis et mes copains pour leurs encouragements. C’est en partie grâce à vous, vous avez cru en moi et j’y ai pensé pendant la course. Merci à Sobhi Sport pour le t-shirt. Et je félicite tous mes camarades qui ont couru le semi-marathon à mes côtés.

DSC_0067